Partagez | .
 

 Me voilà, pour le meilleur et le pire (Oz & Sam)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: Me voilà, pour le meilleur et le pire (Oz & Sam)   Dim 8 Jan - 23:19



Me voilà, pour le meilleur et le pire
Oz & Sam
Sam était content de sortir de l'hôpital, n'aimant pas rester sur un lit a ne rien faire. Plus d'une fois, il avait tenté de s'échapper pour aller courir dehors, malheureusement à chaque fois, une infirmière le ramenait dans sa chambre. C'était nul ! En plus, les décorations de la pièce avaient un aspect bébé, il aurait amplement préféré des lions que des oursons sur les murs. Il avait l'impression d'être dans le monde des bisounours, ce qui était énervant. Les infirmières le dorlotaient, il avait aussi de la visite des personnes en blouses roses pour pas qu'il reste trop tout seul. Mais, il voulait courir, jouer et pourquoi pas voler des trucs.

Puis, il y avait eu la dame d'allure strict. Elle avait tout de suite fait peur à l'enfant. Et il y avait de quoi ! Même pas arrivé, qu'elle l'avait sermonné. Elle était allé récupérer quelques affaires de l'enfant, comme ses habits et ses affaires d'écoles. Mais elle avait aussi découvert son trésor, les choses qui n'étaient pas à lui. Donc, la dame l'avait disputé sur le fait que voler s'était mal. Par la suite l'enfant c'était habillé et avait suivi cette affreuse bonne femme.

A chaque fois qu'il touchait quelque chose sur le chemin, elle le disputait. Non, décidément, Sam ne l'aimait pas.

Ils avaient dû faire le voyage dans la voiture de la dame. Pas un mot n'était venu bouleverser le trajet, ce qui était ennuyant. Sam s'était donc un petit peu amusé, cognant les pieds dans le siège conducteur, faisant râlé la femme. Il pouffait de rire à chaque fois que cette dernière grognait de mécontentement. Elle n'avait que ce qu'elle méritait, un point c'est tout !

Quelques minutes plus tard, ils étaient devant la porte du monsieur chez lequel il allait vivre. Sam avait peur, peur que cela ne se passe mal. Tout le monde n'était pas gentil, il le savait très bien. Cet homme était gentil ou méchant ? Il devait impérativement le savoir !

Sam se dandinait sur place tandis que la femme avait toqué à la porte de l'appartement. Dès que cette dernière s'était ouverte, la bonne femme avait pris la parole.

<<- Oz Torrance ? Je suis Amanda Spierce, je vous présente Sam Miller, l'enfant dont vous avez maintenant la charge.>>

Le petit garçon n'avait pas attendu de permission pour pénétrer dans l'appartement. Tant pis s'il se faisait gronder ! Il avait grimpé sur une chaise, puis sur la table de la salle à manger comme si c'était tout à fait normal. Pour conclure en beauté, il avait tiré la langue à la dame.
Codage par Emi Burton
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Me voilà, pour le meilleur et le pire (Oz & Sam)   Lun 16 Jan - 9:58

Papa frappait fort tu t'en rappelle ? Mais pas assez pour le foutre à terre. Pas assez pour le briser complètement. Papa tapait parfois, oui. Mamie était complètement fêlée du bocal, et pourtant il n'est pas une cause aussi perdue qu'il aurait dû l'être. Oz s'en est sorti. Comment ? Comme il a pu. A grand renfort de boisson la plupart du temps, mais aussi à force de bonnes rencontres. De rencontres qui bouleversent votre vie, pour en faire quelque chose d'un peu moins merdique. Et même s'il a bien du mal à l'avouer, Oz espère être l'une de ces rencontres pour ces gamins. Il n'a pas la prétention de bouleverser leur vie, non, mais il aimerait pouvoir leur apporter ce tantinet de bien être dont ils manquent au quotidien. Certes, il est loin d'être l'exemple parfait, et pour dire, sa première intention n'était pas le bien être des gamins, mais l'argent facile qu'il y avait derrière...

D'ailleurs les gens se demandent sûrement comment un gars comme lui peut s'en sortir avec des gamins aussi matures que lui... Et bien, peut-être est-ce pour cela tout simplement... Il ne prend pas les enfants dont il a la charge comme des abrutis finis. Dire qu'il les considère comme ses égaux serait peut-être un peu gros, mais l'idée est là. Il prend en considération leurs dire et... Fait comme il peut pour le reste. Les enfants ne sont pas cons, si certains prenaient un peu plus le temps de les écouter, ils seraient sans doute surpris de voir à quel point y'en a sous leur p'tite caboche. Mais passons... Aujourd'hui Oz devait accueillir un nouvel arrivant. On lui avait fait le topo, dans les grandes lignes Oz avait retenu que le gamin était âgé de six ans, qu'il était doté d'une énergie difficilement canalisable et d'un flux de parole presque incessant. Petit bonhomme battu par son papa, il en gardait des séquelles physiques et psychologiques... S'en suivait bien sûr tout un blabla technique dont il ne pigeait pas le moindre mot.

Il avait tout préparé, ou du moins ce qu'il estimait être le nécessaire, à savoir un bon goûté de roi. Il n'y avait rien de mieux pour faire connaissance et détendre l'atmosphère non? C'est ce qu'il aimait à dire en tout cas. La sonnerie retentit, et Oz s'approcha doucement de la porte, qu'il ouvrit, sourire aux lèvres. « Lui-même » Son regard glissa sur le gamin haut comme trois pomme qui arrivait à peine à la taille de l'assistante sociale. Il n'eut même pas le temps de lui adresser un bonjour, que le gosse s'était fait la malle, tirant la langue à la bonne femme de l'ASE. On ne lui avait pas menti. Ce gamin regorgeait d'énergie. Il écouta la bonne femme déblatérer, non sans jeter un petit coup d'œil au gamin monté sur la table de la salle à manger, sans se soucier du regard de mépris que pouvait lui lancer la vieille. « Vous... » « Ne faites rien ? Ah si. » Et avant que la femme ne reprenne la parole et ne sermonne le petit, Oz la coupa « Je ferais mieux d'y aller » sur quoi il ferma la porte au nez de la femme et se tourna vers l'énergumène. « Sam ? » lança-t-il pour capter son attention. Torrance s'assit sur la table, à côté du petit garçon encore debout. « Tu sais soigner ton entrée toi » dit-il en riant « Tu lui en a bouché un coin à la vieille »
Revenir en haut Aller en bas
 

Me voilà, pour le meilleur et le pire (Oz & Sam)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Bonnie Hornby - Pour le meilleur, mais surtout pour le pire.
» Chambre n°4 : Quand quatre murs réunissent pour le meilleur et pour le pire deux étudiantes
» Pour le meilleur, pour le pire et pour la vodka [PM]
» Pour le meilleur et pour le pire (PV : Joker)
» Apollon – dieu pour le meilleur et pour le pire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PAPERTOWN :: residential area-