Partagez
 

 don't say you love me •• kaya harper

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité

don't say you love me •• kaya harper Empty
MessageSujet: don't say you love me •• kaya harper   don't say you love me •• kaya harper EmptyDim 1 Jan - 23:43


« Harper, Kaya»

« feat Lauren Jauregui»

↳ It takes more than a pulse and a pair of working lungs to call a life living
nom,prénom(s): Kaya Harper date de naissance, âge: 16 Mai 1998, 18 ans lieu de naissance: Berkeley, California métier, études: Première année de sociologie, avec un intérêt particulier pour les women's studies  à berkeley depuis : toujours  situation familiale: Dernière enfant d’une famille nombreuse qui se compose tout naturellement d’un père médecin et d’une mère au foyer qui forment à eux deux le couple américain idéal, bien sous tous rapports. Également quatre grandes soeurs à qui elle a longtemps aimé tirer les cheveux (oups). statut social : célibataire, allergique à l'engagement traits de caractère: Impulsive, têtue, acharnée, passionnée, curieuse, indépendante, très forte en apparence et fragile à l’intérieur, sincère, exigeante et parfois capricieuse, studieuse et ambitieuse. Elle parle aussi le sarcasme couramment. crédits: tumblr
Full house

«I know how to scream my own name»

Commençons par le commencement. Kaya est née un soir de printemps après s’être faite longuement désirer. En effet, avant même d’être née, elle avait déjà décidé d’être l’emmerdeuse de service pour sa grande famille. Elle a préféré rester neuf mois et quasi deux semaines dans le ventre de sa mère plutôt que de sortir à la date prévue. Une fois prête à naître, elle était si pressée que lorsque ses parents sont arrivés à la maternité, sa mère était déjà trop dilatée pour avoir recours à la péridurale. On plaisante souvent dans la famille en affirmant que c’est à cause de cet accouchement douloureux que le couple Harper n’a pas cherché à avoir d’autres enfants. Une fois venue au monde, elle a surpris toute la tribue Harper en étant… une fille! Alors que les médecins avaient assuré à la famille qu’elle serait un petit garçon, Kaya s’est pointée le 16 mai 1998 à la maternité de Berkeley avec un vagin. Ses parents ont donc dû improviser niveau prénom, et pendant les six premiers mois de sa vie elle n’a porté quasiment que des vêtements bleus. •• Dans la continuité de cette histoire, il est important de savoir que de ses trois ans à ses sept ans, Kaya a tout fait à l'opposé des filles de son âge. À bien y repenser, elle se demande aujourd’hui si cela ne venait pas tout simplement d’une certaine culpabilité à l’égard de ses parents d’avoir été une fille et non un petit garçon. Comme pour se faire pardonner la surprise de sa naissance, elle a mis un point d’honneur à tout faire comme ses petits camarades de classe masculins. Pendant un temps elle demandait même à ses parents et à ses soeurs de l’appeler Peter plutôt que Kaya. Elle avait choisi ce prénom à force de regarder Peter Pan en boucle, son Disney préféré. Elle adorait jouer au foot, grimper sur les arbres, et se rouler dans les flaques d’eau. Elle refusait aussi tout net de porter du rose et des robes, au grand dam de sa mère. •• Arrivée à l’âge de sept ans, Kaya a eu comme un déclic et alors qu’elle ne s’était jamais vraiment intéressée aux choses qui plaisaient à ses soeurs, elle s’est soudainement mise à vouloir les imiter dans leurs moindres faits et gestes. Elle adorait suivre ses aînées partout où elles allaient, répéter les phrases de “grandes” qu’elles disaient et tenter de s’habiller comme elles. À plusieurs reprises elle s’est faite prendre par un membre de la famille en train de piquer du maquillage à sa mère et de se peinturlurer la bouche au rouge à lèvres. Elle s’en mettait partout et finissait toujours par pleurer après s’être mise la brosse du mascara dans l’oeil. Il existe des dizaines de photos d’elle prise en flagrant délit, et comme pour se venger de lui avoir abîmer ses produits de luxe, sa mère a tendance à les ressortir à chaque occasion qu’elle trouve pour l’embarrasser. •• Gamine, elle était à mi-chemin entre un ange et un démon (et cela n'a pas beaucoup changé). Très câline, elle a toujours aimé faire des câlins et des bisous à ses soeurs et ses parents. Elle pouvait se montrer très calme un instant, et puis tout à coup se transformer en petit diable. Pour attirer l’attention face à ses quatre grande soeur, elle avait sa technique bien à elle. Elle s’asseyait en haut des marches de la maison familiale et elle se mettait à hurler de toutes ses forces en tapant des pieds sur les escaliers jusqu’à ce que quelqu’un vienne. Elle était aussi du genre cafteuse, et ne ratait pas une occasion de dénoncer les bêtises de ses soeurs. Parfois, quand elle estimait qu’on ne lui accordait pas assez d’attention, elle se lançait dans une partie de cache-cache sans prévenir. Ses parents ont eu plusieurs belles frayeurs en la croyant disparue. Kaya avait en plus tendance à se perdre dans les magasins et les parcs, ce qui forçait sa famille à la chercher partout. Heureusement, ses soeurs n’ont jamais été trop rancunières avec elle. •• À mesure que ses soeurs ont commencé à quitter le domicile familiale pour vivre leur vie d’adulte, Kaya a gagné en assurance. Une part d’elle ne pouvait pas s’empêcher d’être heureuse de ne plus avoir à partager ses parents avec tout le monde. Parce qu’elle est la petite dernière, ses parents ont longtemps cherché à la garder dans une sorte de bulle. Sa mère l’a appelé “mon bébé” jusqu’à ses quinze ans, et son père ne lui a jamais rien refusé. C’est d’ailleurs peut-être ce manque de limite et d’autorité qui l’ont poussé à se rebeller contre l’image de la petite américaine parfaite qu’on lui a souvent attribué. Jusqu’alors, ils avaient toujours eu des relations aimantes et sans conflit, mais dès qu’elle a eu quatorze ans Kaya a tout fait pour s’attirer les foudres de sa mère et de son père. •• Assoiffée d’indépendance, elle ne supportait plus d’être le “bébé” de la famille. À force de voir ses soeurs prendre leur envole, elle avait envie elle aussi d’être prise au sérieux et de ne plus avoir à rendre des comptes à personne. Un jour de Noël, elle est arrivée à la table, l’air de rien, avec un piercing au nez qu’une amie lui avait fait avec une aiguille et un peu d’alcool. L’année d’après, elle a choisi Thanksgiving pour annoncer à ses parents qu’elle était devenue végétarienne, avant de se mettre à pleurer lorsqu’ils ont apporté la dinde. L’année de ses dix sept ans, elle a rejoint une association féministe et a commencé à participer à des actes de protestation. Elle est désormais passionnée par la justice sociale et participe activement à de nombreuses actions qui luttent contre le racisme, l’homophobie et la misogynie. Elle ne supporte pas l’intolérance. Son engagement lui a cependant déjà créé quelques ennuis, jamais rien de grave, mais assez pour inquiéter ses parents. •• Elle n’est plus aussi capricieuse qu’elle l’était lorsqu’elle était enfant (même si elle a toujours du mal à accepter qu'on lui dise "non"), mais elle reste cependant exigeante avec les autres et surtout avec elle-même. Kaya est une élève studieuse qui aime apprendre et qui pourrait facilement passer sa vie à lire des livres de sociologie et d’anthropologie. Elle a été acceptée à la prestigieuse université de Berkeley dont elle rêve depuis toujours. Sa nouvelle vie d’étudiante lui plait énormément. Elle se sent grandir et devenir femme. Elle n’a plus autant l’impression de vivre dans l’ombre de ses grandes soeurs, bien qu’elle continue à se mettre une pression monstre pour ne pas être la loseuse de la famille. •• Lorsque quelque chose l’énerve elle sait très bien le faire savoir. Elle n’est pas du genre à se taire ou à se laisser marcher dessus. Quand on vient d’une famille nombreuse, il faut savoir s’imposer et elle l’a très vite compris. Elle n’est pas spécialement violente (bien qu’elle se soit déjà battue à la récréation quand elle était enfant), mais elle sait se montrer virulente quand il le faut. Si on l’embête un peu trop, elle peut sortir des mots blessants et se montrer cassante et froide. Elle n’est pas très expressive de premier abord. Kaya aborde souvent ce qu’on appelle une ‘resting bitch face’, c’est-à-dire qu’elle tire souvent la gueule, mais c’est naturel. De ce fait, elle peut paraitre hautaine ou peu aimable, alors que ce n’est pas le cas du tout quand on apprend à la connaître. •• Bien qu’elle aime sortir avec ses amis et s'amuser, Kaya adore aussi passer du temps chez elle à ne rien faire. Netflix and chill, c’est un peu son motto. Elle passe souvent des heures dans son lit à regarder des séries. Sa préférée? The Mindy Project. Elle connaît toutes les saisons de Sex and the City par coeur, et est secrètement amoureuse de Nate Archibald dans Gossip Girls. Ceci dit, si elle pouvait jouer dans une série, ce serait sans doute Vikings, juste parce qu’elle trouve Lagertha beaucoup trop badass. Elle s’est d’ailleurs déguisée en cette dernière pour Halloween. •• Et pour finir, quelques fun facts en vrac: elle a cru au Père Noël jusqu’à l’âge de neuf ans et aucune de ses soeurs ne lui a jamais vendu la mèche. Elle a une fâcheuse tendance à vouloir adopter tous les animaux qu’elle trouve et possèderait une centaine de chiens si ses parents la laissaient faire. Elle a conservé le doudou qu’elle avait étant petite et le glisse toujours dans sa valise quand elle part en voyage. Elle adore le chocolat noir uniquement. Elle est asthmatique.  Elle rêve de visiter la Norvège. Elle ne se couche jamais avant minuit.
we are who we are

«Let's dance!»
À peine rentrée des cours de la journée, Kaya s’empressa d’ôter ses chaussures et de balancer son sac au pied des escaliers. Elle fit un tour d’horizon de la maison, tentant de déterminer si elle avait la vaste demeure pour elle toute seule ou si sa mère se trouvait là, quelque part. “Maman? Ta fille préférée est rentrée!” cria-t-elle. Pas de réponse. Elle attendit quelque secondes avant de hausser les épaules et de courir dans le salon pour se jeter sur l’un des canapés. Elle était épuisée. Autant elle adorait l’université et sa nouvelle vie d’étudiante, autant elle avait parfois affreusement besoin de se retrouver chez elle à ne rien faire. Comme la plupart des élèves de première année, elle avait été obligée de prendre une chambre étudiante sur le campus universitaire et le pire dans cette histoire c’est qu’elle était même forcée de se coltiner une colocataire qu’on lui avait attribué au hasard. Elle qui n’avait jamais eu à partager sa chambre avec qui que ce soit, pas même lorsque ses quatre grandes soeurs vivaient encore à la maison, c’était un coup dur. Kaya avait bien tenté de négocier avec ses parents pour qu’ils lui payent un appartement, mais ils avaient refusé catégoriquement en lui assurant que la vie sur le campus serait beaucoup plus fun. Mon oeil, ouais! Fort heureusement la maison familiale ne se trouvait pas bien loin de l’université de Berkeley et elle pouvait toujours y revenir lorsqu’elle en avait envie. Elle ne comptait pas l’avouer à quiconque, mais parfois sa vie chez ses parents, avec ses soeurs lui manquait un peu. Étendue de tout son long sur le canapé, elle attrapa la télécommande du bout des doigts et tenta d’allumer la télé, en vain. “Ughhhhh.” grogna-t-elle profondément agacée. Elle roula dans un sens, puis dans l’autre, avant de finalement se lever. La pièce était remplie de photos de famille sur les murs, de petites babioles éparpillées sur les meubles et que ses parents avaient ramené de vacances et de vastes bibliothèques remplies de livres tantôt passionnants, tantôt barbants. Ça dépendait vraiment du membre de la famille qui les avait acheté. Kaya se traîna jusqu’à la cuisine, ouvrit le frigo et attrapa une bouteille de jus pomme. Elle en but une gorgée sans prendre de verre, de toute façon personne n’en saurait rien. Son ventre se mit à gargouiller, elle mourrait de faim et il n’y avait visiblement rien à manger. Déçue, elle referma le frigo et entreprit de fouiller les placards pour trouver un paquet de gâteaux ou quelque chose d’un minimum sucré à se mettre sous la dent. Soudain, elle eut une idée brillante. Elle se précipita alors vers les escaliers et monta quatre à quatre pour aller dans sa chambre. En passant, elle aperçut l’ancienne chambre de sa soeur Sawyer et roula des yeux. Ça faisait un moment qu’elles ne s’étaient pas données des nouvelles mais Kaya était loin de s’en plaindre. À chaque fois qu’elle essayait d’avoir une conversation avec son aînée, c’était quasiment la dispute assurée. Heureusement, ses relations avec ses autres soeurs étaient beaucoup moins tendues, en particulier avec Meredith qui était sans aucun doute la seule à ne jamais l’énerver. Cela relevait presque de l’exploit! Elle observa la chambre de Sawyer quelques secondes et repéra la plante qu’elle lui avait offert au dernier Noël. Un cactus. Elle roula à nouveau des yeux avant de se rediriger vers sa propre chambre où rien n’avait changé. Tout était toujours à sa place. Sur le mur, au dessus de son bureau, il y avait une grande photo en noir et blanc d’elle et de ses soeurs alors qu’elle avait à peine quelques mois. De l’autre côté, près de son lit, il y avait un poster féministe avec écrit en lettres majuscules: “À bas le patriarcat” et les poings en l’air de plusieurs femmes. Sur sa table de chevet, une pile de livres attendait toujours d’être lue, et au milieu de son lit trônait fièrement plusieurs de ses peluches préférées. Elle en attrapa une qu’elle serra fort contre sa poitrine. Finalement, se rappelant ce qu’elle était venue chercher, elle se coucha presque sur le sol et tendit le bras sous son lit. Elle en ressortit plusieurs paquets de bonbons. Victoire! Sans plus attendre, elle en glissa plusieurs dans sa bouche pour calmer sa faim. Kaya alluma ensuite la chaîne hi-fi et Let’s Dance de David Bowie se mit presque aussitôt à raisonner dans la pièce. Elle entama une danse énergique, oubliant sa fatigue et sa frustration, tout en utilisant une vieille brosse à cheveux pour imiter un micro dans lequel elle chantait en playback. Ça, c’était la vraie vie!  
Cinderella never asked for a prince, she asked for a night off and a dress.

«spf/Léa»
âge: 22 ans pays, région: Paris pré lien/inventé: pré-lien familial  comment as-tu connu le forum?: prd  un petit mot? :  han   
lauren jauregui kaya harper


Dernière édition par Kaya Harper le Mer 4 Jan - 0:50, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

don't say you love me •• kaya harper Empty
MessageSujet: Re: don't say you love me •• kaya harper   don't say you love me •• kaya harper EmptyDim 1 Jan - 23:51

Bonjour (bonsoir), et bonne année (à force de le dire à tout le monde, je me sens obligée de le placer partout aujourd'hui -- )!!
J'ai pris la liberté de choisir Lauren en avatar, plutôt que la jeune fille qui était suggérée et qui ne m'inspirait pas vraiment. J'espère que ça ne pose pas de problème cute
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

don't say you love me •• kaya harper Empty
MessageSujet: Re: don't say you love me •• kaya harper   don't say you love me •• kaya harper EmptyDim 1 Jan - 23:58

*mode Mona on*
YEAH UNE PETITE SOEUR :bril: perv gnia pompom red han
Bienvenue parmi nous petit chat coeur coeur
Pour l'avatar, je ne vais pas répondre, je préfère laisser Marley voir ça avec toi !
Mais ça va être trop cool, les HARPER en force superman unicorn
*monde Mona off*
Revenir en haut Aller en bas
Logan Keeler
a thunder around memories
here since : 26/12/2016
messages : 75
participation : 0

Voir le profil de l'utilisateur
don't say you love me •• kaya harper Empty
MessageSujet: Re: don't say you love me •• kaya harper   don't say you love me •• kaya harper EmptyLun 2 Jan - 0:08

Bonne année à toi calin

Et bienvenue sur le forum!

Si tu as la moindre question, n'hésite pas cutie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

don't say you love me •• kaya harper Empty
MessageSujet: Re: don't say you love me •• kaya harper   don't say you love me •• kaya harper EmptyLun 2 Jan - 1:30

Merci à tous les deux coeur
Sherlyn/Mona: j'espère que mon interprétation de Kaya vous plaira et qu'elle sera à la hauteur de vos attentes coeur très hâte de pouvoir rp devil
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

don't say you love me •• kaya harper Empty
MessageSujet: Re: don't say you love me •• kaya harper   don't say you love me •• kaya harper EmptyLun 2 Jan - 2:18

Jolie, la petite soeur! Bienvenue parmi nous! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

don't say you love me •• kaya harper Empty
MessageSujet: Re: don't say you love me •• kaya harper   don't say you love me •• kaya harper EmptyLun 2 Jan - 7:00

bienvenue ! Pas de soucis pour l'avatar brille merci de tenter Kaya et si besoin n'hésite pas ! heart2 par contre, c'est pas une impression, elle est capricieuse mdr
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

don't say you love me •• kaya harper Empty
MessageSujet: Re: don't say you love me •• kaya harper   don't say you love me •• kaya harper EmptyLun 2 Jan - 11:00

j'adore le perso --
bienvenue parmi nous petit eucalyptus cloud
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

don't say you love me •• kaya harper Empty
MessageSujet: Re: don't say you love me •• kaya harper   don't say you love me •• kaya harper EmptyLun 2 Jan - 11:52

bonne année et bienvenue parmi nous cloud
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

don't say you love me •• kaya harper Empty
MessageSujet: Re: don't say you love me •• kaya harper   don't say you love me •• kaya harper EmptyLun 2 Jan - 12:28

Bienvenue et bonne continuation pour la suite I love you
Et bonne année hihi
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

don't say you love me •• kaya harper Empty
MessageSujet: Re: don't say you love me •• kaya harper   don't say you love me •• kaya harper EmptyLun 2 Jan - 13:06

Merci à tous pour cet accueil chaleureux  brille  heart2

Marley Harper a écrit:
bienvenue ! Pas de soucis pour l'avatar brille merci de tenter Kaya et si besoin n'hésite pas ! heart2 par contre, c'est pas une impression, elle est capricieuse mdr
Super pour l'avatar, merci! -- T'inquiète pas, son côté capricieuse ne sera pas nié siffle
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

don't say you love me •• kaya harper Empty
MessageSujet: Re: don't say you love me •• kaya harper   don't say you love me •• kaya harper EmptyLun 2 Jan - 19:09

Bienvenue et bon courage pour la suite de ta fiche. perv
Revenir en haut Aller en bas
Ross Hampton
Admin
here since : 07/12/2016
messages : 351
participation : 5


◤ FAMILY AFFAIR
♛friendship:
♛ availability: full 0/3 (emrys, matthew, arthur)
Voir le profil de l'utilisateur
don't say you love me •• kaya harper Empty
MessageSujet: Re: don't say you love me •• kaya harper   don't say you love me •• kaya harper EmptyLun 2 Jan - 20:46

Bienvenue parmi nous, n'hésite pas en cas de soucis calin

_________________
I'll stand by you
Come on and talk to me now. Hey there, what you got to hide?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

don't say you love me •• kaya harper Empty
MessageSujet: Re: don't say you love me •• kaya harper   don't say you love me •• kaya harper EmptyMar 3 Jan - 12:26

bienvenue :bril: :bril:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

don't say you love me •• kaya harper Empty
MessageSujet: Re: don't say you love me •• kaya harper   don't say you love me •• kaya harper EmptyMar 3 Jan - 16:05

Bienvenue parmi nous sourcil
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


don't say you love me •• kaya harper Empty
MessageSujet: Re: don't say you love me •• kaya harper   don't say you love me •• kaya harper Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

don't say you love me •• kaya harper

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Absolarion Love.
» Love Hina
» Let your love come true
» ♥ Love never dies | Warren & Hope
» I don't love you like I loved you yesterday ۴ ISIS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PAPERTOWN :: 
to join us
 :: admission files
-