Partagez
 

 (nolhan) fire meet gasoline

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité

(nolhan) fire meet gasoline Empty
MessageSujet: (nolhan) fire meet gasoline   (nolhan) fire meet gasoline EmptyMer 28 Déc - 19:58


« redford, nolhan »

« feat daniel bederov»

↳ il n'y a qu'un pas entre l'amour et la haine
nom,prénom(s): ses parents n'ont jamais été d'un naturel aventureux ce qui explique qu'ils ont misé sur une valeur sûre, un prénom traditionnel auquel ils se sont contentés d'ajouter une lettre : Nolhan. afin d'honorer des origines françaises lointaines ils lui ont également donné Hugo comme deuxième prénom mais personne ne l'appelle jamais comme ça si ce n'est sa mère, ce qui l'agace au plus haut point. aussi lorsque ses parents ont divorcé suite à l'infidélité de son père il a décidé de prendre le nom de famille de sa mère qui n'est d'autre que Redford. date de naissance, âge: il est né par une nuit froide et sombre de septembre le 18 plus précisément, comme l'indique le nombre gravé sur le médaillon pendu autour de son cou, il y a de cela vingt-neuf ans. lieu de naissance: il a vu le jour dans la ville américaine de Seattle dans l'état de Washington.  métier, études: il est menuisier indépendant mais travaille en collaboration dans un atelier avec d'autres artistes.  à berkeley depuis : bientôt onze années, il s'y est rendu une fois son diplôme en poche après avoir obtenu un contrat d'apprentissage de menuiserie dans une entreprise cotée.  situation familiale: il est fils unique et n'a jamais été proche de ses parents. après leur divorce il a vécu chez sa mère mais a fui dès qu'il en a eu l'occasion. il ne supportait plus de la voir triste à cause du divorce; il a complètement coupé les ponts avec son père et refuse de lui donner de ses nouvelles malgré ses nombreuses tentatives de renouer. statut social : il est officiellement célibataire et quelque peu volage. enfin, il l'était, avant. officieusement il est obsédé par cette folle qui lui donne envie de se tirer une balle en pleine tête la plupart du temps. il ne comprend même pas pourquoi il continue de revenir vers elle à chaque fois même s'il ne veut pas l'admettre, c'est juste plus fort que lui. traits de caractère: drôle - spontané - trop curieux - trop protecteur - possessif - sang-chaud - impulsif - sarcastique - joueur - je je-m’en-foutiste - détaché - secret - solitaire - antipathique - attentif - indépendant - inventif - loyal - délicat (quand il veut bien).  crédits: dbd tumblr.
the nanny

« -tu pars où? -j'pars en couilles »
UN. les études, ça n'a jamais été sa came. trop pensif, trop réservé aussi. il ne cherchait pas à s'intégrer à ses camarades et encore moins à participer en cours. en fait, il ne fournissait que le minimum c'est à dire assiduité -lorsqu'il était décidé à se montrer- et moyenne dans les différents devoirs. nombreux sont les professeurs qui lui ont parlé et ont convoqué ses parents pour comprendre ce qui n'allait pas chez lui, les alarmer de la situation mais ça n'a jamais rien changé. les seuls cours dans lesquels Nolhan n'a jamais excellé étaient sport et constructions manuelles. au-delà de ça il a aujourd'hui encore un gros problème avec l'autorité et préfère avancer seul. DEUX. il a beau dire le contraire, l'échec marital de ses parents l'a complètement bousillé d'un point de vue sentimental. il ne croit pas en l'amour et encore moins en la fidélité maintenant qu'il sait ce que son père a fait endurer a sa mère pendant tant d'années. pour lui seuls l'amusement et le plaisir de la chair comptent c'est pourquoi il ne s'est jamais emprisonné dans une relation concrète et ne le fera sans doute jamais. en somme les couples dégoulinantes d'amour et de mots doux qu'il peut croiser dans différents lieux publics lui donnent une affreuse envie de gerber et de se pendre. TROIS. il aime les animaux bien plus qu'il n'aime les humains. beaucoup moins compliqués, bavards et sans aucun doute plus obéissants. il porte d'ailleurs un lourd secret dont il n'a jamais parlé à personne qui y est lié: sous ses airs de grand dur se cache un coeur tendre qui a été pendant six ans l'heureux propriétaire d'une gerbille appelée "lily" reçue à son huitième anniversaire. elle fut longtemps sa meilleure -et seule- amie allant jusqu'à la faire dormir à ses côtés dans son lit. lorsqu'il a déménagé pour Berkeley et a pris son premier appartement en solo, il a décidé d'adopter un chat flemmard qui se contenterait de quelques caresses lorsqu'il en aurait envie et de bols de croquettes réguliers. QUATRE. la menuiserie est le seul domaine hormis le sport dans lequel il est vraiment bon. jardiner, chanter, cuisiner... Nolhan laisse ça aux autres. il privilégie le manuel à l'intellectuel c'est pourquoi il lit très peu et ne s’intéresse pas beaucoup au multimédia. dans son appartement sa télévision est d'un tout autre temps -elle n'est pas plate, rendez-vous compte- et il ne l'allume généralement que pour s'endormir devant lorsqu'il ne parvient pas à trouver le sommeil naturellement. seul son téléphone est dernier cri puisqu'il a besoin de rapidité et d’efficacité pour échanger avec les clients dans le contexte de son travail. CINQ. il se considère orphelin de père depuis le divorce de ses parents mais n'est pas spécialement plus proche de sa mère pour autant. il lui donne rarement des nouvelles et lui souhaite tout au plus de bonnes fêtes par sms lorsqu'il le faut. il sait qu'il pourrait faire beaucoup plus, qu'elle l'aime infiniment et qu'elle a besoin de lui mais il ne se sent pas à la hauteur de la situation. il préfère tout simplement la décevoir par son absence que par son incompétence s'il était avec elle au quotidien à Seattle. il ne faut cependant pas se fier aux apparences, il l'aime et il tuerait n'importe qui osant toucher à un seul de ses cheveux. SIX. les pubs de préventions et les serments moraux n'ont servis à rien : il fume comme un pompier. au début c'était qu'une clope de temps en temps, il a commencé à l'époque de la secondaire en voyant d'autres faire et surtout parce qu'il se faisait sévèrement chier pendant les pauses. puis c'est passé de l'amusement au traitement thérapeutique. il s'est rendu compte que lorsqu'il fumait sa colère diminuait, ses maux en général aussi. il a plusieurs fois essayé d'arrêter mais le fait est qu'il n'en a pas grand chose à foutre des problèmes médicaux que ça pourrait lui causer. aujourd'hui il fume moins qu'il en a eu l'habitude à une époque mais il n'est pas prêt de continuer de diminuer pour autant. SEPT. c'est une personne matinale mais tout est relatif: il est également ce qu'on peut considérer comme un papillon de nuit. il se lève tôt et se couche tard. la cause n'est d'autre que son sommeil est souvent troublé par des insomnies chroniques dont il ne connaît pas l'origine. tout ce qu'il sait c'est que ça a commencé il y a plusieurs années déjà et que son système s'est habitué avec le temps. il dort en moyenne quatre ou cinq heures par nuit et lorsqu'il ne le fait pas, il réfléchit à de nouveaux projets, de nouvelles conceptions pour le travail. HUIT. il a quelques traces blanches de cicatrices sur l'avant-bras gauche qu'il doit à l'époque vague et sombre de ses seize ans. en ce temps là il était constamment paumé, une clope à la bouche et une bouteille de vodka à la main. il faisait bourdes sur bourdes et enchaînait les mauvais choix comme commencer à se mutiler, par exemple. il ne l'a pas souvent fait: voyant et pas plus salvateur que ça même si douloureux. il n'avait aucune envie d'attirer l'attention sur lui juste de se libérer du poids qui séjournait sur ses épaules. le problème est que la dernière fois qu'il l'a fait il a décidé de le faire un peu plus fort pour "fêter" l'occasion ce qui a entraîné une cicatrisation beaucoup plus longue et des marques après coup. il n'est pas particulièrement honteux de l'avoir fait mais si quelqu'un le remarque et lui en parle, il évite tout simplement le sujet ou en parle avec un dédain déconcertant. NEUF. ses goûts sont assez rétro: il n'aime pas vraiment la technologie, la nouveauté en général. lui ce qui le passionne c'est le savoir de l'ancien temps, les premiers appareils photos, les jukebox, les vieilles bagnoles de collection. si vous toquez chez lui à l'improviste il y a deux chances sur dix pour qu'il soit en train de dessiner des plans, trois pour qu'il soit en train de bouffer et cinq pour qu'il soit installé sur son canapé à écouter des musiques des années cinquante. il a lui-même un instantané et une boîte pleine de photos polaroids de ses différents voyages cachée sous son lit. ses vêtements ne dérogent pas à la règle: il a quelques vieilles chemises et des shorts -souvent assortis et par conséquent gênants- qu'il met pour lézarder chez lui le weekend lorsqu'il n'a pas envie de sortir. DIX. quand il était petit c'était un enfant très joufflu, blond aux yeux bleus puis noisettes. sa mère adore encore à l'heure d'aujourd'hui lui faire remarquer combien il était à "croquer" mais tout ce que Nolhan ressent en voyant de vieilles photos, c'est du dégoût. sa mère le trouve adorable parce que c'est l'affaire de toutes les mères, elles ne peuvent pas faire autrement. lui, qui est objectif, rit tout simplement jaune de la tête qu'il avait et des -trop- nombreux souvenirs qui l'attestent dans les albums de famille. il est bien content de la transformation qui s'est opérée à l'adolescence et de l'image qu'il peut renvoyer aujourd'hui. il continue d'ailleurs de l'entretenir en faisant quotidiennement du sport et en essayant de manger équilibré bien que ce ne soit pas simple avec ses horaires de travail flexibles et le fait qu'il cuisine comme un véritable pied. ONZE. sherlyn, ce prénom suffit à le faire frémir et bondir de fureur en même temps. une tête à claques rien de plus. tout de plus. une folle à lier. à personne d'autre que lui. elle l'énerve, elle le passionne. entre eux tout ne tient qu'à un fil, une seconde qui peut tout faire basculer en bien ou en mal. techniquement elle n'est pas sa copine mais la savoir, la penser dans les bras d'un autre lui est insupportable. plus le temps passe et plus il sait qu'il devrait s'en éloigner sauf qu'il s'en approche. elle est comme un feu qui hypnotise, l'embrasement dont on a envie de s'approcher pour l'effleurer au risque de se brûler. leurs disputes sont déjà allées très loin mais elles ont le mérite d'offrir des réconciliations toujours plus passionnées. là est le saint mot pour décrire leur relation : passion. malsaine aussi. il ne connaît rien d'elle mais elle a d'ores et déjà presque tout gagné de lui. DOUZE. il a peu d'amis et pour cause il ne se laisse pas souvent approcher, encore moins cerner. son maître slogan n'est d'autre que : mieux vaut être seul que mal accompagner. il a beaucoup de mal à faire confiance et il le sait mais ce n'est pas plus mal, dans son opinion. après tout n'est-on jamais mieux servis que par soi-même ? il n'a besoin de personne, se suffit à lui-même. la compagnie, ça le fait chier plus qu'autre chose en général. c'est pas pour rien qu'il s'est inscrit dans un travail individualiste ou presque. il s'est plus d'une fois fait traiter de con et à juste titre. il n'est ni galant ni particulièrement sympathique. souvent il lui est même compliqué de retenir un rire moqueur lorsque certaines personnes lui racontent leurs déboires. oui, sur papier Nolhan peut parfois être classé dans la catégorie "trou du cul". TREIZE. le pêché capital qui lui correspond le plus -même s'ils sont tous plus ou moins correspondants d'une certaine façon à sa personnalité- est la colère. il est sang-chaud et incroyablement impulsif, mélange explosif. plus jeune ses professeurs tout comme ses camarades et leurs parents le pensaient bipolaire mais en réalité il n'en est rien. il change tout simplement d'humeur plus vite qu'il ne change de slip. un rien peut l'énerver, l'agacer et changer son humeur du tout au tout. aussi lorsqu'il se met en colère le peu de limites qu'il se fixe habituellement s'effacent au fur et à mesure au point qu'il peut enchaîner les mots blessants de façon impressionnante même s'il se trouve en face d'une personne qui lui est chère. la meilleure réaction à avoir face à cette situation serait de le laisser seul quelques heures... voire quelques jours selon la gravité des choses. QUATORZE. il ne manque pas de courage ou plutôt d'arrogance même si parfois cela peut revenir au même. il n'est peut-être pas le meilleur en tout mais il préfère foncer dans le mûr seul et faire ses propres erreurs dont il apprendra les leçons plutôt que de devoir demander de l'aide à qui que ce soit. être totalement indépendant est un enjeu, un point d'honneur pour lui et ce depuis toujours. il s'est plusieurs fois mesuré à des gros bras lors de soirées dans des bars tout en sachant qu'il avait plus de chances de se faire écraser qu'autre chose. il est également buté et a beaucoup de mal à reconnaître ses torts. il peut aller jusqu'à faire preuve d'une mauvaise foi hors du commun (mais non je t'assure, le dictionnaire doit se tromper!) même s'il sait qu'il n'a pas raison pour ne pas laisser le dernier mot à son adversaire. QUINZE. il n'aime pas les bijoux ou tout autre chose complètement superflue -il ne prend déjà pas systématiquement la peine de s'habiller par flemme lorsqu'il est chez lui- mais cela ne l'empêche pas de ne jamais se séparer du collier que lui a fait faire sa mère à sa naissance. il s'agit d'une chaîne en argent ainsi que d'un médaillon où l'on peut lire, gravée au dos, sa date de naissance. c'est l'unique vestige qui lui reste d'une vie qui fut un jour heureuse, une vie qu'il a tout fait pour fuir. il ne lui rappelle cependant rien d'heureux puisque tout ce qu'il y voit est ce qu'il a perdu au cours du temps à commencer par un père. que ce soit au travail, quand il dort ou sous la douche il ne le retire jamais. SEIZE. il déteste le café qu'il soit noir ou au lait. ce n'est pourtant pas faute d'avoir essayé plus d'un vingtaine de fois mais cela n'a jamais pu obtenir grâce à ses yeux. trop amer et donne mauvaise haleine en somme, très peu pour lui. il est par contre complètement dépendant au chocolat chaud. il en boit un tous les matins et le chiffre ne cesse d'augmenter au cours de la journée. souvent le breuvage le rend euphorique mais les effets sont de courtes durées malheureusement pour les autres et heureusement pour lui. DIX-SEPT. il n'a pas de rêves à proprement parler puisqu'il se sent plutôt bien dans la vie confortable qu'il mène. après tout il a atteint son objectif de partir de Seattle de façon durable mais aussi de ses parents et fait le boulot de ses rêves. il ne serait cependant pas contre voyager un peu, vivre dans deux nouveaux climats et aller à la rencontre de nouvelles espèces animales qu'on ne voit que sur internet. les humains ? toujours la même chose: il s'en contre fout. DIX-HUIT. financièrement parlant il ne roule pas spécialement sur l'or et ne peut pas se permettre des dépenses trop onéreuses à chaque fois qu'il sort jeter un oeil à des boutiques mais il ne manque de rien. aussi loin qu'il s'en souvienne il n'a jamais été dans le rouge ou en galère à la fin d'un mois. il le doit sans aucun doute un peu au secteur de son travail qui sort des normes et connaît rarement la crise mais également au fait qu'il est plutôt économe de nature. il ne se refuse rien néanmoins il a tendance à acheter plutôt en tendance de ses besoins que ses envies qui, il faut l'avouer, ne sont pas très nombreuses. c'est un garçon simple qui se satisfait de peu. DIX-NEUF. il a le permis moto et préfère rouler en deux roues qu'en voiture. de cette manière il est plus facile d'éviter les gros cons et les embouteillages, ce qui réduit les possibilités de perdre patience, s'énerver et se venger sur pratiquement tout le monde. au final, on peut donc dire qu'il se rend service autant qu'aux autres. même s'il n'est pas très doué en mécanique il tient à faire les réparations lui-même dans la mesure du possible. il rafistole, se démerde comme il peut et ça marche plutôt bien pour l'instant. VINGT. il n'a aucune croyance quelles que soient leurs natures. le destin, dieu, l'âme soeur... pour lui ce ne sont que des foutaises inventées par l'homme pour se rassurer et en embobiner d'autres. c'est trop simple de faire conneries sur conneries et de s'expliquer en mettant la culpabilité sur le dos du destin. pour lui on est toujours maître de sa vie, de ses choix et on se doit de les assumer au lieu de chercher une réponse dans une entité supérieure complètement fictive.
we are who we are

«thalestris / lena»
âge: bientôt vingt  rip . pays, région: france, alsace. pré lien/inventé: pré-lien de sherlyn  hinhin .  comment as-tu connu le forum?: bazz.  un petit mot? : mot, rigolez svp  What a Face .  
daniel bederov nolhan redford


Dernière édition par Nolhan Redford le Jeu 29 Déc - 2:49, édité 21 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

(nolhan) fire meet gasoline Empty
MessageSujet: Re: (nolhan) fire meet gasoline   (nolhan) fire meet gasoline EmptyMer 28 Déc - 20:06

Je t'aime sex
Merci de tenter Nolhan coeur Je n'y croyais plus mdr
Bienvenue parmi nous et surtout n'hésites pas à venir me harceler de mp (même si tu as déjà commencé hihi ) coeur calin
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

(nolhan) fire meet gasoline Empty
MessageSujet: Re: (nolhan) fire meet gasoline   (nolhan) fire meet gasoline EmptyMer 28 Déc - 20:12

C'est réciproque même si Sherlyn et Nolhan vont réciproquement se faire la misère de temps en temps. hihi
Merci, je n'hésiterai pas à continuer pour les mps tu vas plus te débarrasser de moi. hehe coeur
Revenir en haut Aller en bas
Logan Keeler
a thunder around memories
here since : 26/12/2016
messages : 75
participation : 0

Voir le profil de l'utilisateur
(nolhan) fire meet gasoline Empty
MessageSujet: Re: (nolhan) fire meet gasoline   (nolhan) fire meet gasoline EmptyMer 28 Déc - 20:24

Oh Daniel Bederov, bon choix --

Bienvenue parmi nous cutie

Si tu as la moindre question,n'hésite pas :bril:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

(nolhan) fire meet gasoline Empty
MessageSujet: Re: (nolhan) fire meet gasoline   (nolhan) fire meet gasoline EmptyMer 28 Déc - 20:56

Merci Azraël. :D
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

(nolhan) fire meet gasoline Empty
MessageSujet: Re: (nolhan) fire meet gasoline   (nolhan) fire meet gasoline EmptyMer 28 Déc - 21:18

C'est demandé si gentiment, que je rigole. hihi
Très bon choix de pré-lien, bienvenue par ici. --
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

(nolhan) fire meet gasoline Empty
MessageSujet: Re: (nolhan) fire meet gasoline   (nolhan) fire meet gasoline EmptyMer 28 Déc - 21:20

Je t'aime déjà toi, en plus O'B. gnia
Merci beaucoup. hihi
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

(nolhan) fire meet gasoline Empty
MessageSujet: Re: (nolhan) fire meet gasoline   (nolhan) fire meet gasoline EmptyMer 28 Déc - 21:41

Bienvenue parmi nous macarena
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

(nolhan) fire meet gasoline Empty
MessageSujet: Re: (nolhan) fire meet gasoline   (nolhan) fire meet gasoline EmptyMer 28 Déc - 21:44

Bienvenue par ici. cutie
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

(nolhan) fire meet gasoline Empty
MessageSujet: Re: (nolhan) fire meet gasoline   (nolhan) fire meet gasoline EmptyMer 28 Déc - 22:16

bienvenue parmi nous. hearty
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

(nolhan) fire meet gasoline Empty
MessageSujet: Re: (nolhan) fire meet gasoline   (nolhan) fire meet gasoline EmptyMer 28 Déc - 23:30

Merci les beaux. 8
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

(nolhan) fire meet gasoline Empty
MessageSujet: Re: (nolhan) fire meet gasoline   (nolhan) fire meet gasoline EmptyJeu 29 Déc - 4:53

Bienvenue parmi nous! I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

(nolhan) fire meet gasoline Empty
MessageSujet: Re: (nolhan) fire meet gasoline   (nolhan) fire meet gasoline EmptyJeu 29 Déc - 9:08

Ta présentation est parfaite bave
J'aime beaucoup ce que tu as fais de Nolhan :bril: :bril:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

(nolhan) fire meet gasoline Empty
MessageSujet: Re: (nolhan) fire meet gasoline   (nolhan) fire meet gasoline EmptyJeu 29 Déc - 9:33

Merci Mathias. cute
Sherlyn contente que ça te plaise. calin perv
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

(nolhan) fire meet gasoline Empty
MessageSujet: Re: (nolhan) fire meet gasoline   (nolhan) fire meet gasoline EmptyJeu 29 Déc - 9:33

bienvenue :bril:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


(nolhan) fire meet gasoline Empty
MessageSujet: Re: (nolhan) fire meet gasoline   (nolhan) fire meet gasoline Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

(nolhan) fire meet gasoline

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Fire meet gasoline [PV Siam]
» Fire meet... Glaçon? ☸ Deborah
» Ahem.. Please to meet you ?.
» Recherche open : Fire & Shadow
» Un article intéressant de Régine Chassagne du groupe Arcade fire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PAPERTOWN :: 
to join us
 :: admission files
-