Partagez | .
 

 Reproches, jalousies, et un peu d'amour [Théo & Inès]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: Reproches, jalousies, et un peu d'amour [Théo & Inès]   Mar 27 Déc - 20:23

Reproches, jalousies et un peu d'amour

feat. Théo & Inès

Aujourd'hui, j'ai passé un cap dans ma vie, j'avais enfin rappeler une des filles avec qui je couche juste un soir pour passer un petit moment avec elle. Un peu de sport, une jolie balade, un bon chocolat chaud et surtout des petits câlins sous la couette. On mange  une pizza, on boit une bière en regardant un film ensemble sur le canapé du salon, ce que je ne fais jamais avec aucunes filles sauf éventuellement les filles de la maison, ma meilleure amie Inès et mon autre meilleure amie. Mais ce soir c'est différent, c'est un peu comme ma sex friends, pas d'attaches, pas de sentiments juste du bon temps. Je suis presque endormi sur le canapé, ma charmante conquête à moitié allongée sur moi quand mon téléphone sonne. Mon amie décroche à ma place avec mon accord, sans savoir qui c'est. Je comprends vite à sa tête que ça a l'air sérieux. Je prends le téléphone. "Inès ? ....Mais c'est pas possible t'es saoule ?....Je suis occupé là...Venir te chercher mais t'es où ? .....Okok j'arrive". Ma meilleure amie avec qui j'ai tout gâché, quand à une soirée, nous avons couchés ensemble, peu de temps après, nous avons arrêter de nous parler, c'est comme ci il y avait quelque chose de plus entre nous et je refuse de tomber amoureux de qui que ce soit, surtout que ça voudrait dire que j'oublierais Lila et je ne peux pas faire ça...même si c'est Inès. Elle aussi, elle a perdu son amour ce jour-là, ça me ferait trop de mal et à elle aussi. Elle a besoin de moi pour venir la chercher, elle doit vraiment être soûle pour que ça soit moi qu'elle appelle.

"On s'appelle plus tard, je dois y aller" "Pas de soucis, j'ai passé une super journée avec toi et une agréable soirée" "Moi aussi". Elle part en me laissant un bisou sur la joue, cette relation est très bizarre quand même, pour quelqu'un comme moi. J'attrape mes clefs, une veste et je pars en direction du bar indiqué par ma meilleure amie, en espérant que je la trouve encore en vie à mon arrivée.

J'entre dans le bar, je la cherche du regard, impossible de la trouver, je me dirige vers le bar, je demande au serveur si il l'a pu la voir, Inès, Alex et moi nous venons souvent ici prendre un verre, les serveurs et le patron nous connait assez bien. Il m'indique une table loin du centre du bar. Je la vois au loin et quand je me rapproche d'elle, je vois qu'un homme est avec elle. Je reste en retrait mais je suis assez prêt d'elle pour entendre ce qu'ils se disent. Il la drague, mais c'est qui ce mec. Je sens une pointe de jalousie et une colère me montait en moi mais je ne sais pas pourquoi je ressens ça, elle est grande, elle fait sa vie pourtant comme je fais la mienne. Je me dirige vers eux. "Alors tu me déranges dans ma soirée en charmante compagnie pour venir te chercher alors que tu t'amuses bien avec ce gars ? Tu aurais pu choisir mieux quand même.." Je lève les yeux au ciel et je croise les bras, j'attends une réponse et je ne sais même pas pourquoi, je ressens une colère immense en moi.  

made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Reproches, jalousies, et un peu d'amour [Théo & Inès]   Mar 27 Déc - 22:38



Reproches, jalousies, et un peu d'amour


Ce soir, c'est décidé, c'est la fête. Il semblerait que Théo ait rendez-vous avec une jolie jeune femme ce soir et aux dernières nouvelles, il compte la ramener à l'appartement. Autant dire que j'étais légèrement énervée en entendant cela. Il aurait pu demander à permission tout de même. Il est donc hors de question que je l'observe se pavaner auprès de sa belle toute la soirée. C'est bien pour cette raison que j'ai décidé de me rendre au bar'o'mètre ce soir. J'arrive, je commande ma première vodka en discutant tranquillement avec le barman et puis finalement, je me fais payer quelques verres par ici et par là. C'est rare que je vienne ici toute seule et je ne m'attendais pas à rencontrer autant de gens. J'ai l'impression que tout le monde est sympa avec moi, un peu comme si je me trouvais au pays des bisounours. Après plusieurs minutes, peut-être quelques heures, on décidé de ne plus me servir. S'te plaît Nathan, encore un dernier ! J'compte pas reprendre la voiture, j'appellerai Alex ! Je bats des cils tel un papillon et accompagnée de mon large sourire angélique, je glisse un billet sur le comptoir. Il gueule un peu mais finit par craquer et je dépose un baiser sur sa joue lorsqu'il me donne mon verre. Je sors mon portable de mon soutif pour appeler Alex mais, comme ce dernier a décidé de ne pas décrocher, je me rabats à contre coeur sur Théo. Euh... est-ce que je peux parler à mon meilleur ami s'te plaît ? D'ailleurs d'où tu te permets de répondre à son portable putain, c'est dingue ça ! Je lève les yeux au ciel soupirant en entendant Théo dire que je suis saoule. J'suis pas saoule, je peux juste pas prendre le volant et Alex ne répond pas !... Tu peux venir me chercher du coup ?... Je te remercie d'avance ! Je raccroche sans savoir s'il a terminé de parler ou non et je finis mon verre d'une seule et même gorgée.

Je repars danser sur la piste au milieu de tous ces inconnus parce qu'on ne va pas se mentir, j'ai toujours adoré me déhancher sur de la bonne musique. A cette heure-ci, il pourrait passer n'importe quoi que je serais encore en train de bouger au rythme des platines. Un nouveau jeune homme vient se coller à moi et je dois dire qu'il est vraiment pas mal. C'est sans doute pour cette raison que j'accepte de le suivre jusqu'à sa table. Il commence à me complimenter sur ma tenue sans doute un peu trop courte pour une soirée comme celle-ci, avant de parler de mes yeux puis, de mon rire parce qu'on ne va pas se mentir, devant tant de clichés, je ne peux faire autrement que de me marrer. Finalement, Théo débarque et je tourne la tête en sa direction. Alors tu me déranges dans ma soirée en charmante compagnie pour venir te chercher alors que tu t'amuses bien avec ce gars ? Tu aurais pu choisir mieux quand même.. Je sens le type d'à côté se redresser légèrement et pose instinctivement ma main contre son torse histoire qu'il se calme et ne saute pas sur mon meilleur ami qui n'est pas connu pour son tact. Théo je te présente... Je me tourne vers le gars en question, consciente que je ne connais rien de lui. David ! Je lui souris avant de reporter mon attention sur Théo. David ! Je passe une main dans mes cheveux avant de reprendre : D'ailleurs, je pense qu'on va aller danser un peu. T'as qu'à prendre un verre, te détendre et après tu nous rejoins ? Je lui adresse un large sourire alors que ce Da... bref le gars se lève en posant ses mains sur mes hanches le genre de geste qui aurait sans doute valu une bonne droite si jamais j'avais été sobre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Reproches, jalousies, et un peu d'amour [Théo & Inès]   Mar 27 Déc - 23:05

Reproches, jalousies et un peu d'amour

feat. Théo & Inès

Inès. C'est ma meilleure amie, enfin peut-être que c'est plus que ça. Je n'ai jamais exprimé le moindre sentiment concret depuis la mort de Lila et je la connais depuis que j'ai perdu ma petite amie et elle son copain dans le même incendie. On est devenu les meilleurs amis du monde avec nos 400 coups, nos points communs et nos vies et expériences communes. Je l'aime beaucoup mais depuis qu'on a couché ensemble, vivre avec elle devient maintenant compliqué. J'ai l'impression que je ressens quelque chose pour elle, elle me manque quand elle est pas là, je suis jaloux si elle est avec un autre homme mais je suis incapable d'aimer à nouveau, alors j'ai arrêté de parler avec elle, on s'ignore mais au fond elle me manque énormément. Je suis toujours là pour elle, la preuve je suis venu au plus vite pour aller la chercher.

Je la vois avec ce type, qui d'après Nathan le barman elle connait à peine. Ça me rends dingue. Je me tiens face à eux, debout. Quand elle commence à parler, je la coupe "Je m'en fiche de David que tu connais à peine, tu rentres avec moi maintenant". Elle pose sa main sur son torse, elle fait ça qu'avec moi normalement. Je me souviens d'une soirée où un mec m'avait trop cherché et pour me calmer, elle a posé sa main sur mon torse, elle avait cette force sur moi. "D'ailleurs, je pense qu'on va aller danser un peu. T'as qu'à prendre un verre, te détendre et après tu nous rejoins ?" Elle se lève et pars avec son gigolo. Il pose ses mains sur ses hanches, ni une ni deux, il l'a touche pas lui il est fou. Je le pousse violemment "Tu l'as touche pas". J'ai fais pas mal de boxe et vu l'état du mec je gagne sans problème, je lui met deux trois droites et il finit par s'en aller sans même que j'ai à le redemander. "Tu rentres avec moi, tu as pété les plombs ou quoi ? Je te préviens j'ai besoin d'un verre pour me détendre après ce que je viens de voir, tu restes sur la piste." Elle m'énerve tellement mais en même temps, pourquoi j'ai cogné un type avec qui elle flirte, elle fait ce qu'elle veut. J'arrive au bar et commande 5 shooters. "Me regardes pas comme ça Nathan, je sais que j'aurais pas du".  

made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Reproches, jalousies, et un peu d'amour [Théo & Inès]   Mar 27 Déc - 23:28



Reproches, jalousies, et un peu d'amour


Je lui présente donc David. Je ne sais pas pourquoi je fais ça parce que franchement, c'est un type parmi tant d'autres, il n'y a rien d'exceptionnel, rien qu vaille la peine que je le présente à mon meilleur ami du moins. Théo commence à s'énerver en disant qu'il n'en a rien à faire alors, je m'empresse de lui dire qu'on va juste danser et que de son côté, il ferait mieux de boire un verre histoire de se détendre parce que j'ai l'impression qu'il est sur les nerfs. Faut dire que je viens de lui pourrir la soirée et que j'en rajoute une couche parce que je ne veux pas rentrer tout de suite. A vrai dire, je suis plutôt fière de moi. Je suis contente d'avoir gâché sa soirée. C'est dégueulasse je sais mais, j'avais juste pas envie de rentrer complètement morte et l'entendre s'envoyer en l'air avec la première venue qui, apparemment, est plus qu'une première venue mais ça, je préfère pas y penser. Le gars il prend un peu trop d'assurance. Quand je me lève, il me colle un peu trop, il pose ses mains où il devrait pas franchement, je serais sobre, je pense que je me serais énervée mais là, je suis pas en état de me défendre et j'ai envie de m'amuser. Par contre, Théo n'est pas du même avis. Tu l'as touche pas. Je fronce légèrement les sourcils en le questionnant du regard mais il ne fait plus vraiment attention à moi, il se contente de taper sur un gars qu'il ne connait pas et moi, je reste bouche bée un instant, jusqu'à ce que ce David se barre. C'est quoi ton problème sérieusement ? T'es malade, il t'avait rien fait ce type ! Génial maintenant, y a aucune chance pour qu'il veuille de moi ! Je te félicite, vraiment ! Comme si je n'étais pas assez grande pour me défendre moi-même. Comme si je n'étais pas assez grande pour choisir les hommes que je veux fréquenter. Tu rentres avec moi, tu as pété les plombs ou quoi ? Je te préviens j'ai besoin d'un verre pour me détendre après ce que je viens de voir, tu restes sur la piste. Je suis tellement énervée que je trouve même pas les mots. J'attrape un verre qui traîne et je reste quelques minutes sur la piste histoire de me calmer. Franchement, il a de la chance qu'on connaisse tout le monde ici sans quoi, je suis sûre qu'on serait déjà dehors voire derrière les barrières pour agression ou je ne sais quelle autre connerie. Comme y a un autre type un peu relou qui commence à s'approcher un peu trop, je décide de rejoindre Théo au bar histoire qu'il lui casse pas la gueule pour x raison. Je m'accoude contre le comptoir, je regarde ses shooters et après quelques secondes de silence, je demande tout sourire. Nathan chéri, tu veux bien me servir la même chose s'il te plaît ? Enfin, tu ferais mieux de lui demander la permission avant parce qu'il risque de te casser la gueule sans aucune raison valable ! J'adresse un sourire on ne peut plus hypocrite à mon meilleur ami avant de m'installer à ses côtés. Pourquoi j'ai appelé Théo ? Pourquoi lui et pas n'importe quoi d'autre ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Reproches, jalousies, et un peu d'amour [Théo & Inès]   Mar 27 Déc - 23:45

Reproches, jalousies et un peu d'amour

feat. Théo & Inès

Cette fille me rend dingue. Je supporte pas de la voir avec d'autres hommes mais je la supporte pas non plus quand elle fait ça, elle me regarde comme ci c'était moi le méchant. "C'est quoi ton problème sérieusement ? T'es malade, il t'avait rien fait ce type ! Génial maintenant, y a aucune chance pour qu'il veuille de moi ! Je te félicite, vraiment !" "Mon problème ? C'est toi et tes conneries, tu gâches ma soirée pour que je te vois flirter avec le premier venu, tu veux aussi que je te ramène avec lui et que je vous regarde vous envoyer en l'air devant moi". Je ne sais même pas pourquoi j'ai dis ça. Je me dirige vers le bar et commande des shooters, je les bois à la suite et en recommande. "Elle me rends dingue" "Ou t'es juste dingue d'elle" "Dis pas n'importe quoi, ressers moi un verre sil te plait". Nathan explose de rire et me resserre encore. "Rigole, moque toi, je suis pas amoureux d'elle". Ou alors peut-être un peu, je suis jaloux oui et alors ? J'ai couché avec elle et je la connais par coeur depuis des années, je sais ce qu'elle a besoin et je suis pas un mec pour elle. Je continue de boire et elle finit par se ramener au bar.

"Nathan chéri, tu veux bien me servir la même chose s'il te plaît ? Enfin, tu ferais mieux de lui demander la permission avant parce qu'il risque de te casser la gueule sans aucune raison valable !" Je roule des yeux, je soupire et finis mon verre d'un trait. "Fais donc ce que tu veux, elle rentrera à pied de toute manière." Elle m'énerve mais au fond j'adore quand elle fait ça. "Je lui ai tapé dessus oui et alors ? Je peux taper n'importe quel mec qui ne te respecte pas, tu es surement la seule pour qui je ferais ça de toute ma vie, tu as gâché ma soirée juste pour que tu puisses t'amuser et que quelqu'un te ramène, t'aurais peut-être du appeler quelqu'un d'autre pour te ramener, parce que moi je te ramenerais pas". Je sors mon téléphone de ma poche et fais défiler l'écran sous mes yeux. Je lui ai parlé sèchement mais à quoi bon, je pense qu'à une seule chose, à elle et ce mec qui la touche, oui je suis jaloux.

made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Reproches, jalousies, et un peu d'amour [Théo & Inès]   Mer 28 Déc - 0:17



Reproches, jalousies, et un peu d'amour


Mon problème ? C'est toi et tes conneries, tu gâches ma soirée pour que je te vois flirter avec le premier venu, tu veux aussi que je te ramène avec lui et que je vous regarde vous envoyer en l'air devant moi. Je grimace légèrement. Baah ! Nan, c'est pas ce que je veux d'ailleurs, je l'aurais jamais ramené ce mec. Oui, j'aime m'amuser, je bois sans doute un peu trop, je fume beaucoup, je sors davantage mais, j'ai tout de même une réputation à tenir. Je ne veux pas être la salope de service, la fille facile qui se tape un mec différent tous les soirs. Je voulais juste m'amuser avec cet homme et repartir avec Théo parce qu'après tout, je lui avais demandé de venir me chercher. Je le laisse partir en direction du bar, discuter tranquillement avec Nathan. Moi, je danse un peu et finalement, je reviens vers lui parce que c'est plus fort que moi. Je demande un verre à Nathan tout en lançant un regard à Théo histoire de l'énerver encore plus. Fais donc ce que tu veux, elle rentrera à pied de toute manière. Je roule des yeux et ne peux m'empêcher de sourire tandis que Nathan se fout gentiment de notre gueule. T'oserais pas faire ça ! Bah quoi ? Je sais qu'à trop faire ma maligne, il va vraiment finir par me laisser rentrer toute seule à pieds. Je lui ai tapé dessus oui et alors ? Je peux taper n'importe quel mec qui ne te respecte pas, tu es surement la seule pour qui je ferais ça de toute ma vie, tu as gâché ma soirée juste pour que tu puisses t'amuser et que quelqu'un te ramène, t'aurais peut-être du appeler quelqu'un d'autre pour te ramener, parce que moi je te ramenerais pas. Mine de rien, ça me touche. Au fond de moi, j'ai toujours su que Théo serait toujours présent pour moi, même si nous étions en froid ces derniers temps c'est juste qu'il ne me l'avait jamais dit de cette manière. A vrai dire, il ne me l'avait jamais dit tout court. Sans doute par fierté. Il fait le type blasé, fixe son portable et j'en profite pour me lever. Je me place derrière lui, je passe mes bras autour de son cou et je murmure à son oreille par dessus la musique qui résonne dans toute la pièce : Je voulais juste m'amuser et je voulais pas gâcher ta soirée. J'ai essayé d'appeler Alex mais, il a jamais répondu et puis... t'es la première personne a qui j'ai pensé ! Tu me laisserais pas rentrer à pieds toute seule quand même ? Imagine, il m'arrive un truc genre, je me fais violer ou pire, tuer ! Tu t'en voudrais toute ta vie... Comme je m'en veux d'avoir laissé Soren dans cette maison et comme il s'en veut pour Lila. Je déglutis en pensant à cela et prends une grande inspiration pour éviter d'y penser. Tu m'en veux ? Avoue que c'est parce que tu mourrais d'envie d'être à sa place... Je finis par sourire en me mordant légèrement la lèvre inférieure. L'alcool me donne tellement d'assurance que j'en oublie le fait qu'on ne s'est pas parlés depuis plusieurs jours et que c'est mon meilleur ami. Bordel, on ne parle pas comme ça à son meilleur ami.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Reproches, jalousies, et un peu d'amour [Théo & Inès]   Mer 28 Déc - 21:33

Reproches, jalousies et un peu d'amour

feat. Théo & Inès

"T'oserais pas faire ça !" "Oh si je vais oser". Je lui cri à moitié dessus, je ne sais même pas pourquoi je fais ça. Je n'aurais jamais du coucher avec elle, on a cassé notre amitié et vu comment c'est partit, c'est irrécupérable. Elle me rend dingue, cette fille, mais je suis pas un homme pour elle, je ne pourrais jamais être dans sa vie ce que Soren était pour elle, je ne veux pas le remplacer et je ne ferais jamais ça à Lila. Mon frère m'a souvent dit, que Lila était partit et que je devais tourner la page mais je ne peux pas, je l'aime trop pour tourner la page. Mais peut-être qu'au fond de moi, j'ai des sentiments pour ma meilleure amie.

Elle passe ses bras autour de moi et se colle derrière moi. "Je voulais juste m'amuser et je voulais pas gâcher ta soirée. J'ai essayé d'appeler Alex mais, il a jamais répondu et puis... t'es la première personne a qui j'ai pensé ! Tu me laisserais pas rentrer à pieds toute seule quand même ? Imagine, il m'arrive un truc genre, je me fais violer ou pire, tuer ! Tu t'en voudrais toute ta vie..." Je me tourne vers elle, nos visages ne sont qu'à 20 centimètres l'un de l'autre. "Tu m'en veux ? Avoue que c'est parce que tu mourrais d'envie d'être à sa place..." "Ecoute, je vais le dire qu'une fois, je ne sais pas à quoi tu joues, si ça te fait rire de te foutre de moi comme ça mais quoi qu'il arrive je serais toujours là pour toi, je ne compte pas te laisser rentrer à pied mais je t'en veux énormément. Mais tu n'as pas le droit de jouer avec ce genre de paroles, tu le sais j'ai perdu ma petite amie et je m'en veux suffisamment pour ça, tu peux pas jouer avec ça". Je la repousse et me lève. J'attrape mon verre et me dirige dehors sur la terrasse du bar.

Elle a été trop loin dans ses paroles. Je suis juste assis sur une chaise dehors, qu'elle me rejoint. Elle s'assoit à coter de moi. Je ne dis rien. Peut-être qu'elle a raison, peut-être que j'avais envie d'être à la place de ce gars, mais elle ne souviendra pas de ça demain donc je ne préfère rien ajouté de plus.  

made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Reproches, jalousies, et un peu d'amour [Théo & Inès]   Mer 28 Déc - 22:56



Reproches, jalousies, et un peu d'amour


Oh si je vais oser Et s'il osait vraiment ? Ah là, j'avoue que je ferais tout de suite moins la maligne. Peut-être que c'est ce que je le mérite après tout. Je suis en train de faire n'importe quoi. Je sais que je finirais par trouver un gars assez cool pour me ramener, chez moi ou chez lui mais, c'est pas forcément ce que je veux. Je préfère rentrer avec mon meilleur ami. Dormir dans mon lit, me reposer, penser à toutes les choses positives et négatives dans ma vie. Décuiter tranquillement pour résumé la chose.

Je le cherche un peu. Je m'approche de lui et essaie de lui montrer qu'il ne pourra faire autrement que de me ramener parce qu'il pourrait m'arriver un truc alors, il s'en voudrait à vie. Je réfléchis pas vraiment aux mots que j'emploie, je ne fais pas le rapprochement avec l'accident. Après tout, pourquoi je le ferais sachant que je suis dans la même situation que lui ?! Oui, moi aussi je m'en veux, moi aussi j'aurais aimé faire quelque chose et si je pouvais revenir en arrière alors, je changerai les choses. Ecoute, je vais le dire qu'une fois, je ne sais pas à quoi tu joues, si ça te fait rire de te foutre de moi comme ça mais quoi qu'il arrive je serais toujours là pour toi, je ne compte pas te laisser rentrer à pied mais je t'en veux énormément. Mais tu n'as pas le droit de jouer avec ce genre de paroles, tu le sais j'ai perdu ma petite amie et je m'en veux suffisamment pour ça, tu peux pas jouer avec ça. Il est énervé. Je me repousse et pars prendre l'air. Moi, je m'installe sur son tabouret et je pose les coudes sur le comptoir en soupirant. J'vois pas ce que j'ai dit de mal ! Je joue avec le verre vide qui se dresse devant moi. J'ai pas fait le rapprochement et puis je veux dire, moi aussi j'ai perdu quelqu'un ce soir-là ! Je sais qu'on est en froid avec Théo mais, je pensais qu'en faisant comme si de rien était alors, on pourrait repartir sur de bonnes bases. A vrai dire, je réfléchis pas ce soir. Je me contente d'agir. Je disais ça pour déconner et lui, il prenait tout au premier degré. Je vais pas lui courir après toute la soirée, je te préviens, c'est la dernière fois ! Je me lève d'un bond, comme si Nathan m'avait conseillé de le rejoindre alors qu'il doit seulement me prendre pour une folle qui parle toute seule. Je l'aperçois au loin et mon coeur s'emballe parce que j'ai peur de dire une nouvelle connerie du moins, c'est ce que je pense. Je m'installe à ses côtés ou plutôt, je m'avachis sur la chaise et je soupire. J'arrête de parler. Je dis plus rien, promis. Si tu veux, on passe chacun la soirée de notre côté et tu m'appelles quand t'as envie de rentrer. D'ailleurs, si tu veux rentrer maintenant histoire d'avoir le temps de rappeler cette Alexia, Alexandra, Elena, Caroline, Irène ou je ne sais pas quoi, on peut y aller ! Je croise les bras contre ma poitrine parce que ça me rend dingue de devoir dire un truc pareil pourtant, je le fais.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Reproches, jalousies, et un peu d'amour [Théo & Inès]   Mer 28 Déc - 23:22

Reproches, jalousies et un peu d'amour

feat. Théo & Inès

Et même quand je veux être tranquille, elle finit par venir me rejoindre. Même si j'éprouvais quelque chose pour elle, je ne sais pas comment je ferais pour la supporter parce que rien qu'en tant que meilleure amie elle est chiante et surtout quand elle est bourrée la preuve encore ce soir alors en tant que petite amie, elle doit être pire que pénible. "J'arrête de parler. Je dis plus rien, promis. Si tu veux, on passe chacun la soirée de notre côté et tu m'appelles quand t'as envie de rentrer. D'ailleurs, si tu veux rentrer maintenant histoire d'avoir le temps de rappeler cette Alexia, Alexandra, Elena, Caroline, Irène ou je ne sais pas quoi, on peut y aller !" "Mais tu as finis avec tes conneries, je m'en fiche d'elle. Je crois que tu as raison : je suis jaloux, quand je t'ai vu avec ce mec j'ai pété les plombs parce que..." Je finis mon verre cul sec "Parce que je voulais être à sa place voila". Je soupire, je crois que c'est la première fois que je lui parle comme ça mais au moins c'est sortit de ma bouche.

"Tu me manques Inès..." Ma meilleure amie me manque, ses conneries me manquent, quand elle arrive pas à dormir et qu'elle passe sa tête à ma porte pour me demander de dormir avec elle, ses soirées à regarder des films pourries juste pour qu'elle se sente bien, tous nos moments ensemble me manquent. "J'ai besoin d'un autre verre je crois, promis après on s'en va". Il est temps qu'on rentre, j'en ai marre d'être ici et j'en ai marre de la sentir près de moi alors qu'elle est si loin en réalité.  

made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Reproches, jalousies, et un peu d'amour [Théo & Inès]   Mer 28 Déc - 23:43



Reproches, jalousies, et un peu d'amour


Je sais que je suis casse-pied. Pire que ça même. Je fais beaucoup de conneries parce que j'agis sans réfléchir avant. Je dis tout ce qui me passe par la tête sans penser aux conséquences. Il m'arrive de blesser les personnes qui me sont chères dans le faire exprès, tout simplement parce que j'en fais qu'à ma tête. Je suis imprévisible. Je rigole pour rien aussi et parfois, ça saoule tout le monde, comme ma grande gueule. Je pense que si on me séquestrait quelques jours, cela arrangerait pas mal de monde. Parfois, j'aimerais changer, devenir une personne meilleure or, je n'y arrive pas. Je crois que ça fait partie de moi, de ma personnalité, de ce que je suis au plus profond de mon être. Alors pour me pardonner, je décide de me taire. Je préfère ne rien dire plutôt que de faire une connerie et de tout gâcher une nouvelle fois. A chaque fois que je pense qu'on a touché le fond, qu'on ne peut pas se faire plus la gueule alors, quelque chose arrive. Mais tu as finis avec tes conneries, je m'en fiche d'elle. Je crois que tu as raison : je suis jaloux, quand je t'ai vu avec ce mec j'ai pété les plombs parce que... Pourquoi ? Dis-le s'il te plaît, j'ai besoin de l'entendre. Parce que je voulais être à sa place voila. Je pense que si le sujet n'avait pas été aussi important alors, je me serais levée, j'aurais dansé en criant qu'une fois de plus j'avais raison. Seulement, tout ce qui me disait là, ça me touchait. Je n'avais jamais imaginé que Théo pouvait être jaloux de qui que ce soit, surtout lorsqu'il était question de moi, sa meilleure amie. J'ai envie de lui dire quelque chose d'ailleurs, j'entrouvre les lèvres pour parler mais, rien n'en sort. Tu me manques Inès.. Je disais ça pour déconner, pour détendre l'atmosphère, jamais j'aurais cru que de tels propos pouvaient s'échapper de ses lèvres. Tu me manques aussi... Tu me manques beaucoup trop... Et moi aussi je suis jalouse. A ton avis Théo, pourquoi je suis sortie ce soir et pas hier ou demain ? A ton avis, pourquoi j'ai décidé de t'appeler ? Pourquoi je me rapproche de n'importe qui ? Pour t'oublier. Pour que mon coeur se taise, pour que ma tête soit occupée à autre chose. Et cette fille en question, j'aurais aimé être à sa place ce soir. Je hoche la tête lorsqu'il me dit avoir besoin d'un dernier verre. Je décide de l'attendre dehors. Je sors une clope de mon sac, je l'allume et tente de penser à autre chose qu'à ses paroles qui résonnent dans ma tête. Je me concentre sur la froideur de cette nuit de décembre et la douceur de fumée qui virevolte dans les airs lorsque je tire une nouvelle latte.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Reproches, jalousies, et un peu d'amour [Théo & Inès]   Ven 30 Déc - 18:55

Reproches, jalousies et un peu d'amour

feat. Théo & Inès

J'ai rencontré Inès à la mort de ma petite amie Lila et quand elle a perdu son petit ami Soren. On partageait la même douleur et c'est à ce moment là qu'on s'est rapprochés. Elle, seule me comprenait alors on a commencé à se voir, à passer du temps ensemble et c'était la seule avec qui je pouvais parler de tout sans qu'on me juge sur ce que je pensais ou qui me comprenait sur la peine que je ressentais. Mais avec le temps, notre relation a changé, une soirée nous avons couché ensemble, depuis j'ai l'impression qu'on a gâché notre amitié.
Ce soir, une fois de plus j'ai compris que cette relation qu'on avait basé sur l'amitié avait complètement changé, elle est différente. Je suis jaloux, jaloux des mecs qui s'approchent d'elle, je ne sais même pas pourquoi. Je venais de lui faire comprendre en une seule phrase ce que je ressentais mais je l'ai surement avoué uniquement parce qu'elle s'en souviendra pas demain vu les quantités d'alcool qu'elle a du avaler. "Tu me manques aussi... Tu me manques beaucoup trop..." "Qu'est ce qui s'est passé Inès ? Notre relation a changé et je crois que nous aussi." Sur ces paroles, je décide de prendre un autre verre. Je pars au bar et m'installe sur le siège, je regarde Nathan et lui commande un autre verre. "Alors vous avez finis de vous engueuler ?" "Surement, je ne sais pas ce que je fous ici, ce que je suis en train de faire et à quoi ça va me mener, je suis dans la merde c'est tout" Il me sert mon verre et tape sur mon épaule. "Tu finiras par comprendre". Il a surement raison, avec le temps je comprendrais peut-être un de ces quatre. Je prends mon verre et je rejoins Inès qui fume une cigarette. Je sors mon paquet et je m'en allume une aussi. Je tire deux ou trois lattes dessus et je souffle ma fumée par la suite. Je la regarde dans les yeux, j'ai envie de lui dire quelque chose mais rien ne sort. Je ne me comprends même plus moi-même.

made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Reproches, jalousies, et un peu d'amour [Théo & Inès]   Ven 30 Déc - 22:24



Reproches, jalousies, et un peu d'amour


J'arrive pas à croire qu'il ait réussi à le dire. A vrai dire, je ne m'attendais pas à ce qu'il mette des mots sur ce qu'il ressentait et encore moins qu'il utilise le mot "jalousie". Après tout, c'est mon meilleur ami. Il a toujours surveillé mes relations comme j'ai toujours eu mon mot à dire sur les femmes qui pouvaient ramener à la maison. Parfois je lui disais rappelle-la, elle a l'air cool ! et d'autres fois je me contentais d'un trace ton chemin, c'est pas une fille pour toi ! Jamais je ne me suis mise à la place de l'une de ces femmes, jamais l'idée de coucher avec Théo ne m'avait tracé l'esprit avant que cela arrive. Et puis les choses ont changé. J'ai essayé de faire comme si de rien était or, je ne peux pas faire semblant lorsque les sentiments rentrent en jeu. Je ne peux pas aller le voir et lui parler de ce type que je trouve mignon ou de ce mec que j'aimerais revoir pour la simple et bonne raison que mes pensées sont uniquement tournées vers... lui. Je lutte, je tente de me prouver que c'est rien or, je n'ai jamais ressenti quelque chose d'aussi fort depuis un bon bout de temps, depuis Soren. Qu'est ce qui s'est passé Inès ? Notre relation a changé et je crois que nous aussi. Je n'ai pas répondu, j'ai préféré le laisser s'enfuir. Je pense que c'était la meilleure chose à faire. J'ai l'impression que mes pieds ont du mal à trouver le sol et que ma tête tourne légèrement alors, je reste assise et je me grille une clope. Je tire deux-trois lattes en prenant de grandes inspirations, respirant l'air fais, essayant de retrouver mes esprits. Et puis il revient vers moi. Il s'installe, il sort son paquet de cigarettes à son tour et il me regarde sans un mot. Je trouve cela déstabilisant. J'ai envie de lui dire un truc marrant mais finalement, j'opte pour quelque chose de sérieux. J'arrive plus à me confier à toi... Je tire une nouvelle taffe, je prends le temps de formuler ma phrase dans ma tête avant de la sortir à haute voix. Ce n'est pas que je te fais plus confiance, bien au contraire. C'est juste que, j'arrive pas à mettre de mots sur ce que je ressens, sur ce qui se passe dans ma tête en ce moment. Je préfère dire tête à la place de coeur, ça fait moins peur. T'es mon meilleur ami, je devrais pas avoir envie de fuir quand tu ramènes une fille à la maison. Je devrais pas être énervée lorsque tu rappelles quelqu'un alors que ce n'est pas dans tes habitudes... je devrais être fière et heureuse pour toi mais, j'arrive pas. Je l'aime pas cette fille Théo, vraiment ! J'hausse les épaules, je termine ma clope et l'écrase à même le sol avec mon pied. Je me tais parce que je pense en avoir trop dit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Reproches, jalousies, et un peu d'amour [Théo & Inès]   Ven 30 Déc - 23:59

Reproches, jalousies et un peu d'amour

feat. Théo & Inès

Je ne voulais plus jamais tomber amoureux depuis la mort de Lila, je me refusais d'éprouver des sentiments pour qui que ce soit mais j'aurais du m'en douter. Cette fille m'a touché dès qu'elle est rentré dans ma vie, parce qu'elle me ressemble, parce qu'elle ressent la même peur que moi de m'attacher à quelqu'un d'autre et de la perdre à tout jamais encore une fois. Vous savez le mal que ça fait de s'imaginer une vie entière avec une personne et devoir y renoncer en trente seconde, le temps qu'une maison s'enflamme et tue l'homme ou la femme qu'on aime ? Non, on ne sait jamais à quel point nous pouvons être fort et tenir la face jusqu'à ce que ce ne soit la seule option possible. Je me pardonnerais jamais de l'avoir emmener à cette soirée et d'avoir gâcher sa vie. Je ne veux pas gâcher celle d’Inès, elle est trop importante à mes yeux pour faire ça.

"J'arrive plus à me confier à toi..." "On est deux". Je réponds ça comme si c'était facile à dire, alors que je suis incapable de lui un minimum sobre. Elle continue dans son explication et je sens que je vais pas aimer ce qu'elle va me dire mais j'ai peut-être besoin de l'entendre finalement. "Ce n'est pas que je te fais plus confiance, bien au contraire. C'est juste que, j'arrive pas à mettre de mots sur ce que je ressens, sur ce qui se passe dans ma tête en ce moment.T'es mon meilleur ami, je devrais pas avoir envie de fuir quand tu ramènes une fille à la maison. Je devrais pas être énervée lorsque tu rappelles quelqu'un alors que ce n'est pas dans tes habitudes... je devrais être fière et heureuse pour toi mais, j'arrive pas. Je l'aime pas cette fille Théo, vraiment ! " Elle parle, je l'écoute et je la dévore des yeux, je ne sais pas pourquoi mais j'avale ses paroles qui me blesse d'un côté mais qui me fait du bien de l'autre de l'entendre dire d'elle même. Je finis ma cigarette, je fais tomber le mégot parterre sans m'en rendre compte. Je suis tellement concentré sur ses yeux. "Tu n'aimes pas cette fille ou tu n'aimes toutes les autres filles parce qu'elles ne sont pas toi et que tu aimerais être à leur place ?" Je réfléchis à ce que je viens de dire. "Ce que je veux te dire, je veux que tu écoutes sans m'interrompre, tu ne seras jamais une de ces filles, pour l'unique raison que toi je te veux uniquement toi et pas une autre, je veux pas te partager, je veux pas que tu t'en ailles, je veux que tu restes dans mes bras le matin, je te respecterais et je te serais fidèle, je pourrais être amoureux de toi, juste de toi" Je ferme les yeux et prends conscience que mon coeur vient de parler et pas moi. "Je suis désolé, je me suis laissé emporter par l'alcool je crois...Je ne peux pas t'aimer parce que ça voudrait dire que je risquerais de te perdre à tout jamais et je ne prendrais pas ce risque. Tu auras une jolie vie sans moi avec un homme qui te détruira pas". Je me lève, finis mon verre et pars en direction des toilettes des hommes. Je ne sais même pas pourquoi je lui ai balancé ça mais j'avais besoin que ça sorte on dirait.

made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Reproches, jalousies, et un peu d'amour [Théo & Inès]   Sam 31 Déc - 0:41



Reproches, jalousies, et un peu d'amour


J'ai peur d'aimer. Je ne veux pas aimer pour la simple et bonne raison que je ne veux pas oublier Soren. Je l'aimais. Je l'aime vraiment et je ne peux pas le remplacer. Ca serait injuste. Je sais qu'il voudrait que je sois heureuse alors, je passe du bon temps avec des gars, au hasard. Mais je refuse de m'attacher à qui que ce soit parce que les sentiments font mal, ils vous détruisent à petit feu. Je veux rester forte. Je ne veux plus être faible. Plus jamais de ma vie. Est-ce que je suis en train de gâcher ma vie ? Surement. Mais j'ai trop souffert et même si c'est égoïste, je ne peux agir autrement. Y a mon coeur qui fait n'importe quoi. Je sais que je serais capable de faire n'importe quoi pour qu'une personne s'éloigne de moi. Briser des coeurs pour sauver les autres, les personnes que j'aime, c'est mon genre. Je ne veux pas perdre Théo alors, je m'éloigne de lui. Je l'ignore et il en fait de même. Pourtant, je ne peux m'empêcher de l'appeler une fois que l'alcool prend le dessus pour la simple et bonne raison que je suis incapable de mentir, qu'il faut que je fasse ce que j'ai à faire même si ça brise notre amitié. Je veux le voir, je veux le sentir près de moi, je veux le sourire, le faire rire comme avant et lui raconter ma journée parce que je sais que même si je n'ai rien fait d'exceptionnel et bien, on arrivera à blablater sur quelque chose.

Alors pour retrouver mon meilleur ami, je lui ouvre mon coeur du moins, je commence. Je lui dis ce que je pense, à propos de moi, de cette fille en question, de notre relation aussi étrange soit-elle. Je ne dis pas clairement les choses parce que j'ai ma putain de fierté qui m'en empêche. Celle-ci, si elle pouvait disparaître parfois, ça ne serait pas du luxe ! Tu n'aimes pas cette fille ou tu n'aimes toutes les autres filles parce qu'elles ne sont pas toi et que tu aimerais être à leur place ? J'hausse les épaules avant de répondre avec hésitation : Je ne veux pas que qui que ce soit me remplace ! Je ne veux pas qu'une autre fille devienne importante pour lui. Pour autant, je ne veux pas être l'une de ces filles parce que je ne veux pas être de passage. Je veux être permanente. Je veux... Théo. Théo pour moi toute seule. Ce que je veux te dire, je veux que tu écoutes sans m'interrompre, tu ne seras jamais une de ces filles, pour l'unique raison que toi je te veux uniquement toi et pas une autre, je veux pas te partager, je veux pas que tu t'en ailles, je veux que tu restes dans mes bras le matin, je te respecterais et je te serais fidèle, je pourrais être amoureux de toi, juste de toi. Evidemment, y a mon coeur qui s'emballe et je suis quasiment sûre que je souris comme une débile parce que c'est ce que je voulais entendre. Je crois que j'ai toujours voulu l'entendre à vrai dire, au plus profond de moi c'est juste que j'essayais de le masquer, par peur. Je veux lui répondre mais de nouveau, il ne me laisse pas prendre la parole et continue sur sa lancée en gâchant ce moment qui pourrait être si... parfait ! Il parle de alcool, du fait que ce n'est pas un homme pour moi et puis, il se tire. Comme d'habitude. A ce moment-là, j'ai juste envie de lui gueuler dessus, de lui demander de revenir mais, le temps que je réagisse, il est déjà loin. Malgré tout, je prends mon courage à deux mains et je me lève d'un bond pour le suivre. J'ai la tête qui tourne et je dois m'appuyer à plusieurs reprises contre le mur. Une fois à l'intérieur, je bouscule pas mal de monde en m'excusant brièvement à chaque fois jusqu'à garder les toilettes pour hommes. Je me trouve devant et j'hésite plusieurs secondes avant de pousser la porte en aucune gêne. Oui, je suis au courant que ce sont les toilettes pour hommes maintenant... Je fais signe à ce connard de dégager parce qu'il me regarde avec son air euh, les toilettes pour filles sont juste à côté, t'as besoin que je t'y accompagne ou tu vas trouver toute seule ? Je ne passe pas par quatre chemins, j'ai pas spécialement envie de déballer ma vie à un inconnu juste parce que j'ai besoin de parler à Théo en privé. Il a l'air blasé, il lève les yeux au ciel mais, il se casse et moi, je m'approche de mon meilleur ami, je me hisse sur la pointe des pieds et sans réfléchir, je plaque mes lèvres contre les siennes pendant quelques secondes qui paraissent interminables, peut-être qu'elles le sont, j'en sais trop rien à cette heure-ci. Finalement, lorsque j'arrive à me détacher de lui, j'ai des papillons dans le ventre comme une gamine de quinze ans qui embrasse vraiment un mec pour la première fois. Excuse-moi, c'était la seule manière de capter ton attention ! Faut vraiment que t'arrêtes de prendre la fuite à chaque fois que tu te confies à moi ! Sérieusement, comment on peut avoir une quelconque relation même amicale si tu te barres à chaque fois que tu dis quelque chose à laquelle tu ne t'attendais pas ?! C'est dingue ce que je parle quand je suis mal à l'aise, un vrai moulin à paroles. A la base, tout ce que je voulais juste lui demander s'il pensait ce qu'il disait et puis, je l'ai embrassé et j'ai carrément tout oublié. Une vraie blonde ! Les poings sur les hanches, j'attends une réponse de sa part, comme si c'était important alors que j'aurais un tas de trucs à lui dire moi aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Reproches, jalousies, et un peu d'amour [Théo & Inès]   Dim 1 Jan - 18:25

Reproches, jalousies et un peu d'amour

feat. Théo & Inès

Depuis notre nuit tout les deux, j'ai essayé de ne pas penser à elle, de faire comme les autres mais je ne peux pas. Je respecte énormément Inès et je suis pas un mec à meuf, je me rends compte que depuis la mort de Lila, je suis devenu une autre personne, une bonne personne même mais avec les filles je suis pire qu'avant. Je ne sais pas pourquoi je ne m'attache plus à personne mais c'est elle, c'est Inès, c'est ma meilleure amie avant tout, je n'ai pas le droit de lui faire du monde. Je serais prêt à démonter chaque homme qui lui fera du mal alors pourquoi je me comporte comme ça avec elle. J'aimerais lui dire que je pense sans cesse à elle, qu'au fond je crois que j'ai des sentiments mais je ne peux pas, je lui ferais du mal et je refuse de faire ça et cela voudrait dire que je dois accepter la mort de Lila et je ne veux pas, je suis pas prêt.

"Je ne veux pas que qui que ce soit me remplace !" J'étais déjà partis dans ma lancée quand je me suis rendu compte de ces paroles. "Ce que je veux te dire, je veux que tu écoutes sans m'interrompre, tu ne seras jamais une de ces filles, pour l'unique raison que toi je te veux uniquement toi et pas une autre, je veux pas te partager, je veux pas que tu t'en ailles, je veux que tu restes dans mes bras le matin, je te respecterais et je te serais fidèle, je pourrais être amoureux de toi, juste de toi." J'ai sorti ça sans réfléchir pour une fois à ce que je devais dire, mon coeur venait de parler enfin depuis 5 ans. Puis je prends conscience de ce que j'ai pu lui dire. Je prends peur de sa réponse. "Je suis désolé, je me suis laissé emporter par l'alcool je crois...Je ne peux pas t'aimer parce que ça voudrait dire que je risquerais de te perdre à tout jamais et je ne prendrais pas ce risque. Tu auras une jolie vie sans moi avec un homme qui te détruira pas" Puis je me lève et je fuis, je me dirige vers les toilettes des garçons pour m'isoler un peu mais surtout pour me passer de l'eau sur le visage. Je rentre dans les toilettes, je vais devant l'évier et je fais couler l'eau.

A ce moment précis, Inès rentre dans les toilettes. Je me retourne vers elle et l regarde attentivement, elle venait de rentrer dans les toilettes des hommes comme ci de rien n'était. Elle vire gentiment le gars présent dans les toilettes "Oui, je suis au courant que ce sont les toilettes pour hommes maintenant..." Il finit par s'en aller et je pouffe de rire. C'est bien la première fois que je la vois faire ça. Puis, alors que je m'y attends pas du tout, elle m'embrasse. Ce baiser a un goût spécial, il est passionné, franc avec une pointe de sentiments. Je réponds à ce baiser, je la plaque doucement contre le mur des toilettes des hommes. Je passe ma main droite sur sa joue et descends la gauche contre ses hanches. Quand nous venons enfin à nous décoller l'un de l'autre, je me rends compte de la sensation que cela m'a produit, ça fait bien longtemps que je n'ai pas ressenti ça en embrassant quelqu'un. Je reste près d'elle, je ferme les yeux environ cinq secondes puis je les ouvre brusquement et plonge mon regard dans le sien. "Excuse-moi, c'était la seule manière de capter ton attention ! Faut vraiment que t'arrêtes de prendre la fuite à chaque fois que tu te confies à moi ! Sérieusement, comment on peut avoir une quelconque relation même amicale si tu te barres à chaque fois que tu dis quelque chose à laquelle tu ne t'attendais pas ?!" J'esquisse un sourire, j'adore quand elle fait ça, quand elle s'énerve un peu, qu'elle agit sans réfléchir et qu'elle repousse la faute sur moi, elle fait un grand monologue sans respirer puis elle attends une réponse de ma part. Je lui chuchote à l'oreille "C'est toi". Puis je me colle contre le mur des toilettes toujours en la regardant. "C'est toi Inès, tu veux que je te dise la vérité, je ne te fuis pas toi, je fuis ce que je pourrais ressentir, j'ai peur, j'ai peur de tomber amoureux de toi véritablement, j'ai peur de m'attacher à toi et de ne pas pouvoir te sauver si il venait à t'arriver quelque chose ou j'ai peur que tu me laisses tomber, que tu partes et d'avoir mal....J'ai peur aussi de lui dire adieu, parce que je sais que je dois le faire mais j'y arrive pas...." On dirait un fou qui parle et qui pleure en même temps, j'ai jamais pleuré devant quelqu'un et c'est ce que je viens de faire. Je me retourne dos à elle. "Mais c'est toi, c'est pour toi que je ressens des sentiments comme ce que je ressentais pour elle et je sais pas quoi faire". Autant dire qu'en quittant la maison il y a quelques heures plutôt je ne savais pas que j'en arriverais là.

made by guerlain for bazzart
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Reproches, jalousies, et un peu d'amour [Théo & Inès]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Reproches, jalousies, et un peu d'amour [Théo & Inès]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» GIFI un amour de caniche toy femelle de 10 ans (34)
» la faim plus fort que l'amour
» Barikad Crew-- Amour Infini-- Honneur à la femme haitienne
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» L'amour dans Bilbon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PAPERTOWN :: le bar'o'mètre-