Partagez
 

 Carry me home (Isaiah)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Merlin Hale
Little kitty
here since : 20/12/2016
messages : 61
participation : 0


◤ FAMILY AFFAIR
♛friendship:
♛ availability:
Voir le profil de l'utilisateur
Carry me home (Isaiah) Empty
MessageSujet: Carry me home (Isaiah)   Carry me home (Isaiah) EmptySam 24 Déc - 13:55

Merlin Hale & Isaiah Cavendish
Close your eyes Can you feel it? Can you feel the light intertwining? Can you feel it? Pick up all the pieces Carry them home  Hold on and release us Carry us home (Close your eyes) I give it all to find you (Can you feel it?) And carry you home.

Merlin était depuis quelques jours dans sa nouvelle famille et au fil des jours, le petit garçon s'habituait peu à peu. Il aimait la Californie, car il y avait la mer et peut être parce qu'ici, il avait l'impression qu'on ne le rejetterait pas. Aujourd'hui, ils étaient en balade dans le centre commercial, et c'était un Merlin émerveillé qui découvrait les vitrines de Noël. Pourtant dans son esprit, une autre personne que son nouveau papa se formait peu à peu. Son héros, parce que Merlin avait d'autres héros que Superman ou Batman. C'était Isaiah. Isaiah qui l'avait consolé quand son ancienne famille n'était pas très gentille avec lui, celui qui donnait l'impression qu'un jour, Merlin serait comme les autres. C'était celui également qui avait le prénom le plus dur à prononcer pour Merlin. Mais il n'en avait jamais parlé à personne et parfois, il avait l'impression qu'il l'avait tout simplement inventer. C'était ses copains de Reno qui disaient ça. Merlin s'inventait un papa pour être comme les autres. Et de par son petit caractère déjà bien trempé, Merlin avait provoqué une bagarre, ce qui avait fait rire Bradley, le fils de la famille qui l'accueillait. Mais le Nevada,c'était fini pour lui. Et Merlin ne voudrait plus jamais y retourner, sauf s'il pouvait y aller pour se vanter. Il avait beau avoir que six ans, parfois Merlin pouvait surprendre et sortir des choses sérieuses. Son ancienne maîtresse d'école avait été surprise plein de fois par le petit garçon mais elle s'était rendue vite compte que la famille d'accueil de Merlin n'en avait rien à faire. Alors elle l'avait aidé plein de fois pour la lecture mais Merlin butait sur des mots et sur son envie de travailler.

Mais il n'était pas question d'école pour le moment, Merlin regardait les vitrines comme si c'était de la magie. Et à force de regarder, il ne fit pas attention que Loukas, son nouveau papa avait continué et Merlin était resté. Il voulait se tourner pour poser une question quand il vit qu'il était tout seul. Il aurait été un bébé, Merlin aurait déjà pleuré et hurlé. Mais il était grand, il avait six ans. Il devait se considérer comme un grand sinon on se moquerait de lui. Bien sûr qu'il paniquait, qu'il pensait qu'on l'abandonnait. Encore plus, il pensait qu'il n'avait pas du être sage et qu'on voulait plus de lui. Merlin sentait que les larmes lui montaient aux yeux mais il ne devait rien montrer. Tout le monde passait à côté de lui et l'ignorait, ou ne faisait pas attention. Merlin trouva un banc pour s'asseoir à côté de la chorale de Noël. Les larmes continuaient de vouloir couler le long de ses joues mais il ne voulait pas pleurer encore une fois.

Il allait attendre qu'il y ait moins de monde pour aller demander de l'aide à quelqu'un. Mais soudain, il vit un visage familier au loin. Isaiah était là. Encore une fois, au moment où Merlin avait besoin de lui. Il ne voulait presque ne pas y croire. Il voulait presque fermer les yeux pour les ré-ouvrir plus tard, peut être qu'il était en train de rêver. Merlin se leva pour se mettre debout sur le banc. Il avait l'air de marcher vers lui. Ni une, ni deux, Merlin descendit du banc et il courut vers lui. Cette fois-ci, les larmes coulèrent le long de ses joues et il se jeta contre Isaiah. Encore une fois, son héros serait là pour le sauver. Parce que Merlin avait besoin d'être sauvé. Ses larmes silencieuses se transformèrent en sanglots et il dit alors: " Isacha...aide moi!" Encore une fois, il n'avait pas réussi à prononcer son nom correctement. Encore une fois, Merlin n'avait réussi qu'à faire le bébé devant lui. Mais il était au moins, content d'une chose,il avait retrouvé Isaiah. Et Merlin se sentait moins seul d'un coup.  
deathcure
Revenir en haut Aller en bas
Isaiah Cavendish
Admin
here since : 20/12/2016
messages : 66
participation : 0


◤ FAMILY AFFAIR
♛friendship:
♛ availability: free 2/4 (merlin, mysterious partner)
Voir le profil de l'utilisateur
Carry me home (Isaiah) Empty
MessageSujet: Re: Carry me home (Isaiah)   Carry me home (Isaiah) EmptyMer 28 Déc - 14:53

Merlin Hale & Isaiah Cavendish
Close your eyes Can you feel it? Can you feel the light intertwining? Can you feel it? Pick up all the pieces Carry them home  Hold on and release us Carry us home (Close your eyes) I give it all to find you (Can you feel it?) And carry you home.

Les vacances scolaires avaient commencé il y a quelques jours maintenant, mais je ne me sentais pas reposé pour autant. Le paquet de copies à corriger semblait me narguer sur le bureau et n'attendait que moi. Mais j'avais bien envie de faire la grève du stylo rouge pour quelques jours, voulant profiter un minimum de l'esprit de Noël. Mes parents géraient les festivités annuelles, comme tous les ans, mais cette fois-ci, à Berkeley. Ils avaient fait le voyage de Miami exprès et avaient pris une chambre dans un hôtel du coin. Eliott en était ravi, Adam, lui, répondait aux abonnés absents. Bizarrement, l'idée de passer Noël avec mon petit frère et mes parents seulement, ne me dérangeait pas tant que cela. Le repas du réveillon devait se dérouler dans mon appartement et je n'avais encore rien de près, ni même la décoration. Il fallait donc que je sorte et que j'affronte la foule au centre commercial. Autant dire que la motivation n'était pas là.

A peine avais-je franchi les immenses portes du bâtiment que je me sentais oppressé. Les gens se bousculaient et semblaient faire la course. Les retardataires se battaient presque pour avoir du papier cadeau gratuit que de bonnes âmes voulaient bien distribuer. Il fallait absolument que je fasse vite et que je sorte de cet endroit avant de faire une crise de panique, roulé en boule dans un coin. Je ne détestais pas la compagnie des gens, mais les mouvements de foule me rendaient dingues. Une boutique de décorations me fit de l’œil et je m'y engouffrai avec hâte, m'éloignant ainsi du monde. Tout de suite, une vendeuse me sauta presque dessus et s'empressa de me demander ce que je recherchais. N'aimant pas vraiment les manières des vendeurs en général, je la remerciai poliment et continuai mon petit tour tranquillement et en solo. Après de longues hésitations, je passai enfin en caisse et ressortit de la boutique avec deux grosses poches remplies de décorations qui me feraient sûrement plusieurs années. Il me fallait maintenant rejoindre la porte de la sortie et tout serait fini. L'espoir naquit dans un coin de ma tête et je me mis à marcher d'un pas déterminé vers la fin de mon calvaire. Je fus vite arrêté dans mon élan par un obstacle qui enserrait littéralement mes jambes. Les paquets que je tenais étaient tellement volumineux que je n'avais rien vu venir. Je lâchai mes paquets, déséquilibré et tombai sur une petite tête blonde que je ne reconnus pas sur le moment. Je repris l'équilibre ainsi que mes paquets et m'agenouillai devant le petit garçon avant de lâcher un hoquet de surprise. Miracle de Noël ou non, Merlin se tenait devant moi, en larmes. Il écorchait toujours mon prénom ce que je trouvais tellement attendrissant, je n'avais même pas envie de le corriger. C'était comme un surnom, mon surnom que lui, et lui seul me donnait. Mon coeur se mit à fondre instantanément. "Mon enchanteur... mais qu'est ce que tu fais ici ?" Bien entendu, je savais depuis peu que Merlin était dans le coin mais pas à Berkeley même. Alors le croiser dans ce centre commercial... c'est à se demander si le hasard existe vraiment. "Chut... allez sèche-moi ces larmes petit chat, tu sais bien que ça me rend triste quand je te vois pleurer ?" Cela me fendait le coeur, à Reno, lorsqu'il venait me voir en pleurs. J'arrivais toujours à le consoler avec un chocolat chaud ou des dessins animés. Mais avec le monde qui se bousculaient à nos côtés, la situation était légèrement différente. Je pris mes paquets dans une main et soulevait Merlin de mon bras libre avant de me diriger vers un banc miraculeusement libre. Là, je le posai délicatement et m'assit près de lui, ne le quittant pas des yeux une seule seconde. "Tu es ici avec ta nouvelle famille et tu t'es perdu, c'est ça ?" Merlin était apparemment un peu trop distrait, cela me rappelait moi à son âge. Cette pensée me fit sourire.
deathcure
Revenir en haut Aller en bas
Merlin Hale
Little kitty
here since : 20/12/2016
messages : 61
participation : 0


◤ FAMILY AFFAIR
♛friendship:
♛ availability:
Voir le profil de l'utilisateur
Carry me home (Isaiah) Empty
MessageSujet: Re: Carry me home (Isaiah)   Carry me home (Isaiah) EmptyMar 3 Jan - 13:30

Merlin Hale & Isaiah Cavendish
Close your eyes Can you feel it? Can you feel the light intertwining? Can you feel it? Pick up all the pieces Carry them home  Hold on and release us Carry us home (Close your eyes) I give it all to find you (Can you feel it?) And carry you home.

Merlin se sentait bien avec Isaiah. S'il n'avait pas enfin un papa, il lui aurait demandé d'être le sien. En plus d'être son héros. Merlin avait vraiment beaucoup d'imagination. Le petit garçon tenta de se calmer, avant de se retrouver dans les bras de son héros. Et Merlin se sentait en sécurité. Il allait l'aider à retrouver son nouveau papa. "J'étais avec mon nouveau papa.. Il a dit que j'allais rester toujours ici mais je l'ai perdu..."  Le fait de retrouver Isaiah le calmait et il se sentait en sécurité. Alors il dit: "Tu sais, maintenant j'ai un papa qui m'aime comme toi..." Merlin sourit timidement. Il avait peur qu'Isaiah soit fâché et qu'il ne veuille plus le voir. Il avait peur de tellement de choses qu'il pouvait faire une crise de panique s'il y pensait. Mais non, Isaiah le sauvait encore une fois. "Je regardais les voitures et il a disparu..."

Merlin calmait ses larmes qui menaçaient de couler. Il regardait Isaiah plein d'espoir pour qu'il fasse réapparaître son papa d'un coup de baguette magique. Car pour Merlin, Isaiah était un magicien qui le sauvait de tout. Des méchants, quand il était perdu dans une foule immense, quand il était tout seul et qu'il avait l'impression que personne ne voulait plus de lui. Et encore Isaiah ne savait pas qu'il s'était approché du lac avec Bradley. Bradley qui ne voulait pas de Merlin dans sa famille et qui avait gagné en le faisant renvoyer.Le petit garçon jeta un coup d'oeil autour de lui mais il ne voyait pas son papa. Alors il s'accrocha à Isaiah et il reprit: " Tu vas me sauver, Isacha? Comme avant..."
deathcure
Revenir en haut Aller en bas
Isaiah Cavendish
Admin
here since : 20/12/2016
messages : 66
participation : 0


◤ FAMILY AFFAIR
♛friendship:
♛ availability: free 2/4 (merlin, mysterious partner)
Voir le profil de l'utilisateur
Carry me home (Isaiah) Empty
MessageSujet: Re: Carry me home (Isaiah)   Carry me home (Isaiah) EmptyLun 9 Jan - 18:36

Merlin Hale & Isaiah Cavendish
Close your eyes Can you feel it? Can you feel the light intertwining? Can you feel it? Pick up all the pieces Carry them home  Hold on and release us Carry us home (Close your eyes) I give it all to find you (Can you feel it?) And carry you home.

J'avais l'impression d'avoir retrouvé une partie de moi en la personne de Merlin. Nos chemins se croisaient aujourd'hui, pourquoi, je l'ignorais, mais j'avais encore du mal à réaliser. Il y avait vraiment peu de chances que je le retrouve ici, à croire que le destin était de mon côté. Je ne le quittai plus des yeux, émerveillé par toute cette vie qui se dégageait de ce petit être. J'avais peur de le perdre si mes yeux dérivaient ailleurs. Le savoir dans une nouvelle famille me rassurait grandement. Il avait l'air d'être aimé et c'est tout ce qui m'importait pour le moment. J'aurai préféré l'avoir adopté si je l'avais su à temps mais tant qu'il était aimé par son nouveau papa, c'était ce qu'il comptait. Je pensais soudainement à Adam, il ne devait absolument pas savoir que Merlin se trouvait ici, il ferait tout pour le récupérer et je ne le permettrais pas. "Ne t'inquiète pas, on va le retrouver ton papa. Comment il s'appelle ?" Au pire des cas, je me débrouillerai pour passer un appel au micro comme dans tous les cas d'enfants qui se perdent mais j'avais envie d'attendre bien sagement dans les parages auprès de Merlin afin de profiter des quelques minutes en sa compagnie. Et puis si son père l'aimait tant que ça, il n'allait pas tarder à pointer le bout de son nez. "Ne t'inquiète pas, tu ne crains rien avec moi pas vrai ? Je vais rester avec toi jusqu'à temps qu'on le retrouve."

Mon coeur se gonflait d'une intense joie, j'avais retrouvé ma place. Je farfouillai mes sacs remplis d'achats et en sortit un petit sachet de pain d'épices que j'ouvris. Je lançai un petit sourire à Merlin et lui tendis plusieurs biscuits. "Tiens regarde, du pain d'épice, tu aimes ça ?" Il ne devait pas avoir spécialement faim mais c'était juste histoire de passer le temps. Et puis lui faire plaisir était primordial pour moi. Je donnerai tout pour le savoir sauf et aimé. Je sentis Merlin s'accrocher à moi et je pris un air contrit, je n'aimais pas le voir dans cet état. Après tout, il avait un père aimant, j'allais devoir m'effacer d'ici quelques minutes, pourtant l'attitude de Merlin faisait miroitier une certaine dépendance. J'étais tombé dans le panneau moi aussi. Je passais une bras rassurant autour de lui et posa ma tête sur le sommet de la sienne quelques secondes. "De quoi veux-tu que je te sauve chaton ? Tu as un nouveau papa maintenant ? Tu es en sécurité avec lui, n'est-ce-pas ?" Une pointe d’inquiétude traversa mon esprit quelques secondes. J'avais pu comprendre qu'il s'attache autant à moi à Reno car sa famille, à l'époque, n'était pas la plus aimante. Mais maintenant ? Plus les secondes passaient, plus j'avais envie d'interférer dans sa nouvelle vie
deathcure
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


Carry me home (Isaiah) Empty
MessageSujet: Re: Carry me home (Isaiah)   Carry me home (Isaiah) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

Carry me home (Isaiah)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Go big or go Home ~ ! [Terminer]
» and we don't wanna go home - le 26/01 à 20h15
» N'est malheureux que celui qui ne sait pas chanter [Carry]
» (discussion) Ocean Home
» AN EXCLUSIVE INTERVIEW WITH MARIE FLORE LINDOR-LATORTUE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PAPERTOWN :: central mall-